Mon mari est aussi mon patron !

Travailler chaque jour aux côtés de son mari n’est pas donné à tout le monde ! Pourtant, ces deux femmes se disent épanouies.

Un contenu proposé par SpirituElles

Publié le 28 juillet 2016

Auteur : Rachel Gamper

Lire directement l’article sur SpirituElles

Françoise

«Je ne peux rien prévoir. Je descends aider mon mari à la scierie ou sur les chantiers lorsqu’il m’appelle». Toutes les femmes ne supporteraient pas ce mode de vie. Mais, chez Françoise, aucune trace d’amertume ni de frustration.
Au contraire, les regards qu’elle échange avec son mari lorsqu’on les voit ensemble témoignent d’une grande complicité.
Pourtant, avec son diplôme d’employée de commerce, rien ne prédisposait Françoise à transformer des troncs d’arbres, à expliquer comment l’on «aboute» des planches, etc.

De multiples responsabilités
Il faut dire que Françoise avait été mise au parfum dès qu’elle avait commencé à fréquenter Claude: elle l’aidait à fabriquer des palettes dans l’entreprise parentale devenue ensuite la leur. Et depuis 34 ans, Françoise continue à développer ses compétences au fil des évolutions technologiques de la scierie. Elle fait également le secrétariat et une partie de la comptabilité. Et a élevé quatre fils, avec son mari, bien sûr. […]

Lire la suite sur SpirituElles

Dans la même rubrique...

La météo me déprime (mais je me soigne)

Pluie non-stop depuis le début de l’année… Faut-il caler les caprices du temps sur ceux de notre humeur ? Surtout pas ! Vite, des pistes pour ensoleiller notre quotidien !

Un contenu proposé par Inspirations

Comment éduquer à la paix ?

En famille, à l’école ou à l’Église, des enfants se chamaillent à répétition… Que faire ?

Un contenu proposé par

Retrouver le calme

On sort du tourbillon des fêtes avec une sensation de trop plein. Janvier n’est pas que le mois du blanc ou des soldes, c’est aussi le moment idéal pour une detox mentale. Si on essayait ?

Un contenu proposé par Inspirations

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

SpirituElles

SpirituElles est le magazine de la femme chrétienne. Il paraît en février, mai, août et novembre, et propose une autre approche du bien-être, en relation avec la foi. Il compte des lectrices aussi bien protestantes (réformées ou évangéliques), catholiques ou simplement curieuses de la foi ou à la recherche de Dieu.

Derniers contenus du partenaire

Campus protestant