La fille de Brest

Le dossier est simple - tous pourris ! ­- mais complexe : on n'y comprend pas grand’chose. Irène Frachon, pneumologue au CHU de Brest, soupçonne et fait démontrer un lien entre des morts suspectes et la prise du médicament Mediator, commercialisé depuis 30 ans.

Un contenu proposé par Pro-Fil

Publié le 8 décembre 2016

Auteur : Jacques Vercueil

Lire directement l’article sur Pro-Fil

L’histoire est bien connue, tant fut considérable le retentissement médiatique de ce scandale sanitaire, industriel et administratif. Elle est opportunément remise en mémoire par ce film convaincant qui relate une grande victoire remportée pour les malades et sur des industriels irresponsables. Mais qu’apprend-on vraiment ?

Le dossier est simple – tous pourris ! ­- mais complexe : on n’y comprend pas grand’chose. Il y a les faits médicaux : la molécule active du Mediator provoque une dégradation sélective de certains tissus, conduisant à un mauvais fonctionnement des valves cardiaques. Il y a le dispositif scientifique : il ne suffit pas de la conviction d’un médecin énergique pour établir une causalité, et la science ne connaît que les preuves et vérifications contradictoires. Il y a le dispositif administratif, sanitaire en l’occurrence, dont les procédures et répartitions de responsabilité sont des garde-fous contre l’arbitraire individuel. L’urgence et les victimes qu’Irène Frachon invoque à tout moment dans son combat n’en sont que si elle a raison, et cela, en dehors d’elle et ses collègues proches, ne sera établi qu’en cours de route. Puis une autre bataille, tout aussi dure, s’engagera pour que s’ensuivent les décisions de politique de santé, puis judiciaires, et les indemnisations : à ce jour, la saga n’est pas complètement aboutie. […]

Lire la suite sur Pro-Fil

Commentaires

Sur le même thème

Théâtre : « Mon cœur » l’affaire Mediator sur le devant de la scène

Théâtre : « Mon cœur » l’affaire Mediator sur le devant de la scène

La pasteure Nathalie Chaumet attire l’attention sur une pièce de théâtre qui met en scène une victime du Mediator luttant pour faire reconnaître ses droits.

Un contenu proposé par Réforme

Le combat d’une femme : au nom de sa foi, résister

La pneumologue Irène Frachon du CHU de Brest, protestante, a enquêté pendant plus de deux ans sur la toxicité du Mediator.

Un contenu proposé par Ensemble – Sud-Ouest
« La Fille de Brest » : le combat d’Irène Frachon au cinéma

« La Fille de Brest » : le combat d’Irène Frachon au cinéma

L’histoire d’Irène Frachon, la pneumologue de Brest en lutte contre le Mediator du laboratoire Servier, est le sujet du dernier film d’Emmanuelle Bercot.

Un contenu proposé par Réforme

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Pro-Fil

Fondé par le pasteur Jean Domon, Pro-Fil propose chaque semaine des critiques de films et porte un regard protestant et filmophile sur le cinéma.

Derniers contenus du partenaire