#COP21 : Le temps des conséquences

#COP21 : Le temps des conséquences

Le journaliste Sylvain Besson de la rédaction du quotidien suisse Le Temps dresse un état des lieux en Suisse.

Un contenu proposé par En route

Publié le 25 février 2016

Lire directement l’article sur En route

L’incidence du réchauffement climatique y est d’ors et déjà perceptible et de l’avis de ce témoin il est grand temps de réagir non seulement au niveau des dirigeants, mais aussi du côté des citoyens. À chacun de faire sa part !

Simple constat

Après un été caniculaire et un automne étrangement sec, les conséquences du réchauffement sont partout perceptibles en Suisse. Rivières sans eau, montagnes qui croulent et végétation qui change sont les signes avant-coureurs de changements encore inimaginables aujourd’hui.

Signes qui ne trompent pas

En 1936, Winston Churchill, écœuré par la mollesse des démocraties face à la montée du nazisme, émettait un sombre avertissement à l’adresse de ses contemporains. « En raison des négligences passées, et face aux avertissements les plus clairs, nous sommes maintenant entrés dans une période de danger, lançait le futur premier ministre devant les députés britanniques. L’ère de la procrastination, des demi-mesures apaisantes, des retards touche à sa fin. À sa place, nous entrons dans une période de conséquences. Nous ne pouvons plus l’éviter, nous y sommes. »

Dans un contexte très différent, la prophétie de Churchill s’applique bien à la situation climatique de 2015. L’année qui s’achève a été la plus chaude jamais mesurée par l’homme. […]

Lire la suite sur En route

Commentaires

Dans la même rubrique...

Afghanistan : les péchés de l’Occident

Petit rappel historique et retour sur la politique occidentale désastreuse menée en Afghanistan.

Un contenu proposé par Réforme

Quelle stratégie pour la Russie en 2017 ?

2016 semble avoir été une année faste pour la Russie. Mais le Kremlin pense-t-il au long terme ? L'analyse de Didier Chaudet.

Un contenu proposé par Réforme

Avec les réfugiés au Liban

Religieuse au peps communicatif, Sœur Noha est pleinement engagée auprès des enfants syriens réfugiés au Liban.

Un contenu proposé par paroles.fm

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

En route

En route est le journal francophone de l’Église Évangélique Méthodiste de France (UEEEMF).

Derniers contenus du partenaire