Nigeria : Boko Haram recule mais vise les chrétiens frontaliers

Nigeria : Boko Haram recule mais vise les chrétiens frontaliers

Boko Haram, qui a perdu une partie de son territoire au Nigeria, multiplie ses attaques au Cameroun, au Tchad et au Niger.

Un contenu proposé par Portes Ouvertes

Publié le 25 novembre 2015

Auteur : Clémence Martin

Lire directement l’article sur Portes Ouvertes

Le déplacement de la menace terroriste confronte ces pays frontaliers à une violence sans précédent. Les cibles de Boko Haram restent les chrétiens, mais aussi les musulmans considérés comme trop modérés. Une rescapée se souvient du face à face avec les terroristes :

« Chrétiens ou musulmans ?
– Chrétiens. 2525
– Couchez-vous sur le bord de la route ! »

« Je pensais qu’ils tiraient en l’air, mais j’ai réalisé qu’ils venaient d’abattre mon mari et mes deux fils. J’ai été capturée. »

Presque 20 ans de radicalisation

Suleiman supervise le travail de Portes Ouvertes dans la région : « Cette situation résulte de l’intolérance croissante à l’égard des chrétiens. Dans les années 1990, ils ont été privés de leurs droits fondamentaux, comme l’accès à certains emplois. Les programmes scolaires ont été modifiés dans les écoles, où des imams radicaux ont semé la haine dans l’esprit des jeunes. Ainsi, nous avons récolté la violence contre les chrétiens. » Résultat : dès les années 2000, plusieurs États du Nord ont adopté la charia.

Avec 6 664 tués à son actif en 2014, le groupe Boko Haram est le plus sanguinaire de la planète, devant l’organisation Etat Islamique et ses 6 073 victimes. […]

Lire la suite sur Portes Ouvertes

Commentaires

Dans la même rubrique...

Quels défis pour les chrétiens d’Orient ?

Il est venu tout droit du Liban à l’invitation de l’Action Chrétienne en Orient témoigner du difficile destin de ses sœurs et frères dans la tourmente entre Damas et Beyrouth. Entretien avec Hadi Ghantous, pasteur syrien .

Un contenu proposé par Ensemble – Strasbourg

Les ravages de l’accaparement des terres

Dans les pays du Sud, de plus en plus de terrains agricoles sont vendus à des investisseurs étrangers au détriment de la population locale.

Un contenu proposé par Protestinfo

Le Dieu de Trump n’est pas le mien !

Pour le pasteur Olivier Brès, le discours d’investiture de Donald Trump comporte des détournements théologiques et spirituels.

Un contenu proposé par Réforme

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Portes Ouvertes

L’association Portes Ouvertes produit l’émission Plein Cadre, une chronique télévisée hebdomadaire de 2mn sur les chrétiens persécutés. Elle a pour but de sensibiliser un large public au sort des minorités chrétiennes discriminées.

Derniers contenus du partenaire