Syrie: 25 otages chrétiens libérés

Syrie : 25 otages chrétiens libérés

Ils avaient été enlevés en février dernier dans le Nord-Est du pays. 25 chrétiens assyriens viennent d’être libérés. 130 otages chrétiens de la province de Hassaké sont toujours aux mains des islamistes.

Un contenu proposé par Portes Ouvertes

Publié le 16 décembre 2015

Auteur : Clémence Martin

Lire directement l’article sur Portes Ouvertes

Les prisonniers sont arrivés en bonne santé dans la ville de Tel Tamer le 9 décembre dernier selon l’agence de presse assyrienne internationale. Parmi eux se trouvent également deux jeunes garçons de sept et neuf ans.

En février et mars 2015, le groupe Etat Islamique (EI) avait avancé le long de la rivière Khabur, chassant les habitants de 35 villages. Ces 3 000 Assyriens ont trouvé refuge dans les villes de Qamishli et Hassaké. Mais 253 personnes ont été capturées et faites prisonnières. Des négociateurs de l’Église sont alors entrés en contact avec les ravisseurs dans le but d’obtenir la libération des otages.

Demande de rançon exorbitante

L’archevêque de l’Eglise Assyrienne d’Orient, l’Australien Mar Meelins, a confié au magazine Newsweek que les islamistes exigeaient une rançon de 23 millions de dollars – environ 100 000 dollars par personne. Cette somme correspond à la jizya, la taxe imposée aux non-musulmans sous domination islamique. Les négociations ont finalement échoué après deux mois en raison des revendications démesurées des islamistes.

Otages en danger

Ces derniers mois ont vu la libération de plusieurs petits groupes d’otages dans des circonstances peu connues. […]

Lire la suite sur Portes Ouvertes

Commentaires

Dans la même rubrique...

Geert Wilders, le leader populiste

L’inquiétude était palpable en Europe à la veille des élections législatives aux Pays-Bas.

Un contenu proposé par Protestants dans la Ville

Le soutien des évangéliques à la politique de Donald Trump

Pourquoi les évangéliques américains soutiennent-ils le décret anti-immigration ?

Un contenu proposé par Protestinfo

Le Dieu de Trump n’est pas le mien !

Pour le pasteur Olivier Brès, le discours d’investiture de Donald Trump comporte des détournements théologiques et spirituels.

Un contenu proposé par Réforme

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Portes Ouvertes

L’association Portes Ouvertes produit l’émission Plein Cadre, une chronique télévisée hebdomadaire de 2mn sur les chrétiens persécutés. Elle a pour but de sensibiliser un large public au sort des minorités chrétiennes discriminées.

Derniers contenus du partenaire