Les relations internationales au synode

Les relations internationales au synode

Une occasion précieuse d'échanges et de discussions...

Un contenu proposé par Dans les pas d’un Autre

Publié le 5 mai 2016

Auteur : Claire Sixt-Gateuille

Lire directement l’article sur Dans les pas d’un Autre

Pour ceux qui ne connaissent pas bien le fonctionnement de l’Église protestante unie de France, le synode est en quelque sorte l’assemblée générale de l’association (cultuelle, loi 1905) qu’est notre Église au niveau national. Il se tient chaque année le week-end de l’ascension, du jeudi au dimanche, dans une ville chaque fois différente.

C’est aussi un occasion de rencontres, de débats, de bilan de l’année et parfois plus (cette année, par exemple, des travaux de groupes se pencheront sur le travail de la mandature de 4 ans qui se finira avec le synode 2017 pour en faire de bilan et tirer des perspectives dans les différents domaines de la vie de l’Église au niveau national).

Parle-t-on des relations internationales pendant un synode ? Oui, un peu, parfois beaucoup, suivant le thème. […]

Lire la suite sur Dans les pas d’un Autre

Commentaires

Dans la même rubrique...

Vivre la fraternité

L’expérience du Foyer de Grenelle à Paris, un livre de Christian Bouzy. Interview.

Un contenu proposé par Présence

C’est quoi les mennonites ?

Les mennonites sont issus de la Réforme radicale du XVIe siècle. Ils sont apparus autour des années 1520 dans l’entourage du réformateur Ulrich Zwingli de Zurich. C’est dans la vallée du Rhin que le mouvement se propage.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes – Paris

AG de la Fédération protestante de France : une volonté de retrouver l’élan

Très attendue, l’assemblée générale de la FPF a été l’occasion de présenter le rapport sur le lien fédératif et à chacun de redire sa volonté de continuer ensemble la route.

Un contenu proposé par Réforme

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Dans les pas d’un Autre

Cheminer au fil des rencontres internationales. Le blog de Claire Sixt-Gateuille rend compte de ses impressions de visites à l’étranger (environ une par mois), mais aussi des impressions de lecture et des réflexions théologiques ou des méditations, selon les circonstances.

Derniers contenus du partenaire