Noël pour tous avec Mosaïc

Noël pour tous avec Mosaïc

Chaque année à Noël, Mosaïc fait une action en faveur des plus démunis. Noël 2016 est organisé en faveur des détenus de trois prisons d’Île-de-France.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes - Paris

Publié le 20 décembre 2016

Auteur : Esther Mélanie Boulineau

Mosaïc est un projet de la Fédération protestante de France (FPF), en partenariat avec le Service protestant de Mission (Défap) et la Communauté d’Églises en Mission (Cevaa). Il a été crée en 2006 pour favoriser la rencontre et la collaboration des protestants de diverses cultures et de toutes origines. Mosaïc ne travaille pas directement avec les prisons. Cette tâche revient au service d’Aumônerie de prisons de la FPF. Mais le projet « cadeaux aux prisonniers » a vu le jour grâce à la collaboration entre David Brown, responsable du Projet Mosaïc Île-de-France et le pasteur Brice Deymié, responsable des Aumôneries de prisons. Ensemble, ils ont décidé de faire venir la chorale de Mosaïc qui chantera pour les prisonniers.

Unité autour du Christ

Mosaïc essaie de faire le pont entre les Églises protestantes venues des quatre coins du monde et les Églises historiques en France. Son objectif est d’encourager l’unité dans le corps de Christ. De ce fait, ses projets diaconaux sont entre autre, l’occasion de vivre cette unité. À Noël 2015, son défi a été de pourvoir 500 couvertures à Médecins du monde pour leur travail auprès des plus faibles : les sans abris, les réfugiés et les migrants etc. Grâce à la participation d’une trentaine d’Églises aussi diverses les unes les autres, ce projet a réussi ! Cette année, pour Noël 2016, Mosaïc Île-de-France organise, en collaboration avec le service Justice et Aumônerie des prisons de la FPF, une collecte de cadeaux pour les prisonniers. L’idée est de fournier 900 sacs/cadeaux à 900 prisonniers, dans trois prisons d’Île-de-France !

Contenu et emballage spéciaux

Chaque sac/cadeaux contiendra un bloc note de dimensions 148 x 210 mm ; un stylo, peu importe la marque ; une plaquette de chocolat de 100g ; un paquet de 25 sachets de café ou de thé. L’ensemble des cadeaux sera emballé dans des sacs en papier. Ces précisions peuvent sembler inutiles. Le pasteur Brice Deymié précise qu’il faut un conditionnement spécial pour faire rentrer des objets en prison. Les règles sont strictes et elles doivent être respectées. Tout ne peut pas y être accepté. Dans la mesure où, des objets ou emballages rigides et tranchants peuvent servir d’armes aux prisonniers. Toutes les précautions qui sont prises visent à protéger les prisonniers eux-mêmes, le personnel pénitentiaire et les codétenus.

Au-delà de ce qui sépare

Le samedi 17 décembre, la chorale Mosaïc Paris donnera trois concerts dans trois prisons différentes de la Région parisienne. À cette occasion, David Brown remettra les sacs/cadeaux aux officiers, qui seront ensuite distribués aux prisonniers. Le but principal de ce projet est de faire un geste d’amour aux prisonniers à Noël. Ce projet demande à chaque Église, historique ou issue de l’immigration, de faire un effort considérable. Le but d’une telle action commune, c’est de montrer que, ce qui unit tous les protestants est au delà de ce qui les sépare. Selon David Brown, devant un défi de 900 sacs/cadeaux, la seule possibilité de réussir, c’est de collaborer ensemble. L’un des buts de Mosaïc, c’est d’encourager la rencontre et la solidarité.

Noël est une période difficile pour ceux qui sont incarcérés. Ils n’ont pas la possibilité de passer du temps en famille. Comme Jésus, Mosaïc veut toujours être prêt à réagir en faveur de ceux qui sont déprimés, découragés ou qui ont perdu l’espoir. Dieu nous a donné son fils à Noël, comment ne pas avoir aussi le désir de donner à Noël ?

Dans la même rubrique...

Spot radio du 5 décembre

En 1 minute chrono, l'essentiel de l'actualité traitée par les médias protestants au 5 décembre 2017.

Un contenu proposé par Regardsprotestants

« Les jeunes recherchent une offre patchwork »

Pourquoi y a-t-il de moins en moins de jeunes dans les Eglises protestantes ? Entretien avec Vanessa Trub, pasteure du Service Catéchèse Formation et Animation (SCFA) de l’Eglise protestante de Genève.

Un contenu proposé par Réformés

Quand Jésus a frappé à ma porte

D'origine iranienne, la musulmane Azadeh a questionné ses propres convictions pour trouver une réponse véritable.

Un contenu proposé par paroles.fm

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Paroles Protestantes – Paris

Paroles protestantes – Paris est le journal des réformés et luthériens en Région parisienne. Il apporte tous les mois à ses lecteurs informations et réflexions. Un dossier, préparé avec la presse régionale protestante, aborde chaque mois un thème de société.

logo

Derniers contenus du partenaire

Abonnez-vous à un média protestant !