Chrétien évangélique, le docteur Mukwege lutte avec acharnement contre les violences infligées aux femmes de son pays, la République démocratique du Congo (RDC). Que ce soit physiquement ou psychologiquement, il s’attache à « réparer » ces milliers de femmes qui ont été violées durant 20 ans de conflits à l’est de la RDC, un pays qui se trouve être parmi les plus pauvres de la planète alors même que son sous-sol est extrêmement riche.

Sa lutte incessante, pour mettre fin à ces atrocités et dénoncer l’impunité dont jouissent les coupables, dérange. En 2012, le médecin a ainsi fait l’objet d’une tentative d’assassinat, à laquelle il a miraculeusement échappé mais qui l’oblige désormais à vivre sous la protection des Casques bleus.

Pour autant, son combat n’est pas vain et lui vaut, depuis quelques années, une large reconnaissance de la part de la communauté internationale. Il s’est notamment vu décerner en 2014 le Prix Sakharov pour la liberté de l’esprit du Parlement européen qui est souvent considéré comme l’antichambre du prix Nobel de la paix. […]