EVM (école vaudoise en mutation), HEP (haute école pédagogique) sont deux acronymes qui ont marqué la vie de l’école obligatoire et postobligatoire du canton de Vaud ces vingt dernières années.  Dans un contexte parfois fécond, souvent fébrile, et quels que soient le degré et la forme de leur engagement, les formateurs sont alors témoins ou/et acteurs d’une « traversée » par moments hallucinante. Poursuivant son projet de montrer par des récits « un formateur au travail », l’auteur propose UN regard sur cette longue période de changements. Une rude traversée.

« Comme les éclairs d’un flash, ces récits projettent une vive lumière sur la réalité de l’école et de ses enseignants mieux que ne sauraient le faire de longues analyses sociologiques. (…) A vrai dire, la force de ces textes, c’est que tous ils suscitent chez le lecteur réflexions, réactions, souvenirs, prises de position. »

Commander l’ouvrage sur le site des Éditions Olivétan