Attentats de Paris : un psaume

Attentats de Paris : un psaume

Un cri vers Dieu, par le pasteur Olivier Brès.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 20 novembre 2015

Auteur : Olivier Brès

Dans le chaos de mes questions, qui mettra de l’ordre ?
Qui pourra répondre à mon désir d’explication ?

Tu te tais, je ne t’entends pas.
Ce que j’entends ce sont les pleurs des parents,
Les cris d’horreur des garçons et des filles.
Ce qui cogne dans ma tête ce sont les tirs des mitraillettes
Les balles qui transpercent les chairs.

Tu te tais, je ne t’entends pas.
Ce que je devine ce sont les hurlements des assassins,
Les imprécations des haineux.
Ce que je devine ce sont les ricanements des méchants
Les gloussements des commanditaires.

Tu te tais, je ne t’entends pas.
Ton Livre ne me parle plus.
Quand je l’ouvre je n’y trouve que violence.
Dans ses pages, je ne reconnais que les crimes
Les victoires du mal, les succès des méchants.
Tu te tais, je ne t’entends pas.
Tes Testaments ne sont que promesses vaines,
Illusions de paix, rêves brisés.
Ta justice ne m’est pas incompréhensible,
Elle n’existe pas, elle n’a pas de mains.
Non, ce n’est pas Ta puissance qui pourra me sauver.20
Ce n’est pas Ton Livre qui me délivrera du néant de ces jours.
Tu te tais, et pourtant je crie vers Toi.

[…]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

La patrie aux mille langues

Une prédication de James Woody, pasteur de l’Eglise protestante à Montpellier & Agglomération.

Un contenu proposé par Esprit de liberté

C’est pas l’Homme qui quitte l’Eglise, c’est l’Eglise qui quitte l’Homme

Une prédication de James Woody, pasteur de l’Eglise protestante à Montpellier & Agglomération.

Un contenu proposé par Esprit de liberté

À mes moutons, je donne la vie éternelle

La vie chrétienne en quelques versets : Être mouton à la suite du berger pour trouver sa place dans l'éternité de Dieu.

Un contenu proposé par Campus protestant

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Réforme est un hebdomadaire protestant d’actualité, né en 1945 de la Résistance. Consciente de cet héritage, l’équipe du journal souhaite se dégager de l’instantanéité de l’information pour décrypter, analyser, prendre de la distance face à un monde de plus en plus complexe.

logo

Derniers contenus du partenaire

Inscrivez-vous à la newsletter de Regards protestants