Au lendemain des votations sur le droit d’asile: l’autre banalité du mal

Au lendemain des votations sur le droit d’asile: l’autre banalité du mal

On parle, en thérapie familiale, de la «double contrainte». Vous imposant une alternative impossible, elle a pour effet que, quelle que soit la réponse que vous donnez, elle sera de travers et vous coûtera des crises de communication.

Un contenu proposé par Protestinfo

Publié le 12 juin 2013

Auteur : Pierre Bühler

Lire directement l’article sur Protestinfo

Les mesures urgentes décidées par le parlement en automne passé ont, elles aussi, suscité une telle double contrainte chez les défenseurs d’un droit d’asile digne de ce nom: sachant que la majorité du peuple suisse dirait massivement non à un référendum, fallait-il ne rien faire et accepter tacitement ces mesures inacceptables, au risque de se renier soi-même, ou fallait-il lancer un référendum pour marquer son désaccord, au risque de subir une défaite qui ne ferait que conforter les adeptes des durcissements? […]

Lire la suite sur Protestinfo

Dans la même rubrique...

Marthe et Marie : quelle place pour les femmes dans l’Évangile ?

En confirmant Marie dans sa place de disciple, Jésus pose le signe d'un évangile qui s'adresse autant aux hommes qu'aux femmes.

Un contenu proposé par Campus protestant

L’amour du prochain peut-il se commander ?

L’amour est le commandement central de l’évangile, mais peut-il se commander ?

Un contenu proposé par Campus protestant

Les conditions pour suivre Jésus

Alors qu'il monte à Jérusalem, Jésus fait partager l'urgence de son appel au nom de la radicalité de la vie.

Un contenu proposé par Campus protestant

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Protestinfo

Agence de presse protestante établie en Suisse romande, Protestinfo est animé par des journalistes spécialisés dans le fait religieux, en lien avec l’actualité.

Depuis septembre 2018, les contenus produits par Protestinfo sont à retrouver sur le site Réformés.ch.

Derniers contenus du partenaire

Inscrivez-vous à la newsletter de Regards protestants