Bonnes et mauvaises raisons de croire

Bonnes et mauvaises raisons de croire

Le philosophe Friedrich Nietzsche était un virulent critique de la religion et du christianisme.

Un contenu proposé par Christ Seul

Publié le 8 novembre 2013

Auteur : Olivier Peterschmitt

Lire directement l’article sur Christ Seul

Qu’en penser et qu’en apprendre peut-être ? Eléments de réflexion avec un professeur de philosophie.

La rencontre avec la philosophie de Nietzsche est toujours un choc considérable. Sa pensée inflige une blessure profonde à tous ceux qui acceptent de s’y exposer.

Il est bon de se laisser déstabiliser et malmener par lui ; bon aussi de savoir lui résister. Car il y a deux manières de se tromper, en lisant Nietzsche : soit de ne pas le prendre au sérieux, soit de se laisser subjuguer par lui. Comme tout vrai maître, Nietzsche voulait ne pas avoir de disciples. Alors sachons être des lecteurs attentifs sans devenir des disciples. […]

Lire la suite sur Christ Seul

Dans la même rubrique...

Marie rend visite à Elisabeth

Une jeune femme rend visite à une vieille cousine. Elles attendent un enfant. L'Esprit s'invite au creux de leur rencontre.

Un contenu proposé par Campus protestant

Un sauveur vous est donné

Une prédication de Florence Blondon, pasteure de l'Eglise protestante unie de l'Etoile.

Un contenu proposé par Église de l’Etoile
Dieu s'est fait pauvre

Dieu s’est fait pauvre

En Christ, Dieu se fait pauvre pour vaincre notre misère et nous apprendre à être artisan de paix et de justice.

Un contenu proposé par

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Christ Seul

Christ Seul est le mensuel des Églises évangéliques mennonites de France, issues de la Réforme radicale du 16e siècle. Les Églises mennonites appartiennent à la famille des Églises protestantes. Elles sont apparues en même temps que la Réforme de Luther, en Allemagne, aux Pays-Bas, en Alsace et en Suisse, au début du 16e siècle.

Derniers contenus du partenaire

Inscrivez-vous à la newsletter de Regards protestants