Comment réagir à un tel drame, sans perdre la foi en Dieu, et même la foi en la nature humaine ?

Comment réagir à un tel drame, sans perdre la foi en Dieu, et même la foi en la nature humaine ?

La réponse du pasteur Marc Pernot.

Un contenu proposé par Lab'Oratoire

Publié le 16 novembre 2015

Auteur : Marc Pernot

Lire directement l’article sur Lab'Oratoire

Question d’un visiteur :

Bonjour,

Comme tous, j’ai vu ce déferlement de haine ce week end dans Paris. Samedi, une amie m’apprenait que sa fille de 30 ans avait trouvé la mort dans un des cafés visés par ces fous terroristes. Je ne sais pas comment réagir..Même prier me semble vain, désolée de l’écrire ainsi. J’ai vu mon amie et son mari samedi soir. Leur fille avait 30 ans, elle est morte avec son ami, avec qui elle était juste sorti passer une bonne soirée dans un bar, rien de méchant. Ils n’avaient rien fait de mal, à personne…

Comment réagir à un tel drame, et surtout éviter de perdre la foi ? non seulement la foi en Dieu, mais même la foi en la nature humaine ?

 

Réponse d’un pasteur :

Chère Madame

C’est tout à fait normal d’être dégoûté, révolté, désespéré devant une telle horreur.

Nous ne croyons pas en Dieu malgré la bêtise et la méchanceté humaine, mais parce que nous sentons vraiement en Dieu, au contraire, une dynamique positive de vie, d’intelligence, de bienveillance et de créativité.

Et bien entendu, il y a dans ces gestes de guerre haineuse le plus mauvais de l’humain, ou de l’inhumain, sans doute pire que ce qu’un animal serait capable de faire. Mais c’est quand même exceptionnel. Sauf de très rares exceptions, les personnes que je rencontre font vraiment ce qu’elles peuvent pour vivre le mieux possible, en y mettant du cœur. Et il y a une immense foule de personnes vraiment extraordinaires, célèbres et le plus souvent anonymes, qui font des choses merveilleuses.

Donc vraiment, je ne pense pas qu’il y ait de quoi désespérer de Dieu ni de la nature humaine. Mais il y a de quoi se révolter et s’engager pour le bien, oui, il y a de quoi. […]

Lire la suite sur Lab'Oratoire

Dans la même rubrique...

Méditer en temps de Carême

Depuis le 17 février, retrouvez Ephphatha, un moment de méditation sur internet du lundi au samedi pour le temps du Carême. Nous avons posé trois questions à la pasteure proposante Émeline Daudé.

Un contenu proposé par Le Cep

Le livre de Jonas

Il s’agit, dans ce commentaire, de lire et de faire lire un Jonas du début du IIIe siècle avant notre ère écrit en Judée hellénistique aux prises avec des questionnements nouveaux sur la fonction et la valeur de la mémoire prophétique en voie de canonisation.

Un contenu proposé par Labor et Fides

Sauve-moi de la corne de la licorne !

Une vidéo de Louis Pernot, pasteur à l'Eglise protestante unie de l'Etoile à Paris.

Un contenu proposé par Église de l’Etoile

M. Trump déposez vos fardeaux

La parole d'Eric Galia, pasteur de l’Église protestante unie du Bassin Alésien.

Un contenu proposé par Pasteurdudimanche.fr