Croyant non pratiquant ?!

Croyant non pratiquant ?!

Série de témoignages de personnes qui sont (re)venus à Christ et à son Eglise.

Un contenu proposé par Au nom de Jésus

Publié le 22 novembre 2014

Auteur : Gilles Boucomont

Lire directement l’article sur Au nom de Jésus

L’Église parfaite, elle n’existe pas
Christiane, 71 ans

J’en ai parcouru des communautés… Je cherchais l’Eglise parfaite. Comme je ne l’ai pas trouvée, j’ai tout arrêté. Après plus de dix ans de « désert », j’ai lu dans une brochure cette formule amusante : « Si jamais vous trouvez l’Eglise parfaite, n’y entrez pas, car elle ne le serait plus ». Je n’ai fait ni une ni deux et je suis allé à l’Eglise la plus proche de chez moi. C’est ma paroisse désormais. Et je l’aime comme elle est, avec son sourire et ses cernes, avec ses joies et ses colères. Il y a une autre petite phrase que j’aime bien, toujours dans ma brochure : « L’Eglise, on n’y trouve que ce qu’on y apporte ». Ça aussi c’est vrai.

Nudiste, mais pas pratiquant
Joël, 67 ans

Je me suis aperçu que, quand je disais que j’étais croyant, mais pas pratiquant, c’était aussi bizarre que de dire que j’étais nudiste, mais pas pratiquant : je ne me promène jamais tout nu hormis chez moi, et encore dans la chambre ou la salle de bain, le temps de m’habiller. Ça ne fait pas de moi un nudiste pour autant. Soit c’est quelque chose d’important pour moi et je le fais vraiment, soit c’est le cadet de mes soucis, en réalité. A l’époque, la foi était pour moi le dernière des préoccupations, celle à laquelle on pense une fois qu’on a épuisé tout le reste. Autant dire, pas très souvent. […]

Lire la suite sur Au nom de Jésus

Dans la même rubrique...

Sur les pas de Jésus

Pour le Père Yves Chalvet de Recy, aumônier d'aéroport à Orly, la parole a franchi désert, lac, montagne, villes et villages à partir de la Galilée, pieds nus, bien-entendu, pour éveiller l’amour.

Un contenu proposé par Campus protestant

Familles de la Bible ou l’imparfaite transmission

Familles originales, violentes, mais rarement « normales » : la Bible ne raconte pas de charmantes histoires de famille. Entre intrigues et généalogie compliquée, le texte biblique ne fait pas l’apologie de la famille comme nous la connaissons.

Un contenu proposé par Réveil

Nouveaux départs

La parole de Carine Frank, pasteure de l’Église protestante unie de Montbélliard.

Un contenu proposé par Pasteurdudimanche.fr

Jésus nourrit une grande foule

L’épisode se situe sur l’autre rive de la mer, en territoire païen. C’est chez des étrangers que Jésus va poser un nouveau signe. Explications du théologien Antoine Nouis.

Un contenu proposé par Campus protestant

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Au nom de Jésus

Un blog autour de thématiques en lien avec l’ouvrage « Au nom de Jésus » du pasteur Gilles Boucomont.

Derniers contenus du partenaire

Les dossiers thématiques de Regards protestants