Du bon usage d’un jeune responsable parachuté dans mon Église

Du bon usage d’un jeune responsable parachuté dans mon Église

Accueillir de jeunes serviteurs, parfois « tout feu tout flamme » dans nos Églises est à la fois sujet de joie et de reconnaissance, mais aussi un vrai défi.

Un contenu proposé par Les cahiers de l'école pastorale

Publié le 4 avril 2016

Auteur : Olivier Reber

Lire directement l’article sur Les cahiers de l'école pastorale

Comment utiliser au mieux cette personne ? Comment l’accompagner ? Comment discerner ses dons et les lieux de service qui pourraient lui convenir ? Comment encourager sans pour autant donner carte blanche à des serviteurs toujours en devenir ? En somme, quels pasteurs pouvons-nous et devons-nous être pour ces responsables ?

Cet article est issu d’un exposé donné lors d’une rencontre organisée par le Département de Mission Urbaine (DMU) de l’Institut Biblique de Nogent-sur-Marne. Le style oral de cette intervention a été retenu.

Au mois de septembre à Nancy, les étudiants affluent en masse et tournent d’une Église à l’autre. Une année, dans le paquet d’étudiants qui finit par s’arrêter chez nous, se trouve un jeune homme, fraîchement sorti de prépa scientifique. À peine arrivé, il me demande un rendez-vous. Il m’explique qu’il a été chef Flambeaux, responsable GBU et qu’il a assumé plusieurs responsabilités dans son ancienne Église. Il souhaite initier un groupe Flambeaux à Nancy et prendre une part active au GBU et il m’annonce qu’il attend mon soutien pour cela. Puis il me dit qu’il avait un superviseur dans son ancienne Église et qu’il souhaite que je joue ce rôle pour lui. […]

Lire la suite sur Les cahiers de l'école pastorale

Dans la même rubrique...

La prééminence de l’homme sur la femme est-elle présente en Genèse 1.26-27 ?

La distinction fonctionnelle homme/femme et la subordination de la femme qu’elle suppose doivent trouver un autre appui que ce texte.

Un contenu proposé par Point-Théo

C’est quoi la justification par la foi ?

Sorte de « À toi la Gloire » de la théologie, la justification par la foi est un pilier du protestantisme, un leitmotiv des discussions animées entre confessions chrétiennes.

Un contenu proposé par Ouest-Infos

Peut-on prier pour les malades ?

La réponse des pasteurs Florence Blondon et Louis Pernot de l'Eglise de l'Etoile.

Un contenu proposé par Église de l’Etoile

La foi de l’apôtre Pierre mise à l’épreuve

Pierre affirme sa foi : Jésus est le Fils de Dieu. C'est le fondement sur lequel se construira la communauté des croyants, l'Église. Explication de Matthieu 16, 13-20.

Un contenu proposé par Campus protestant

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Les cahiers de l’école pastorale

L’École Pastorale a pour objectif de contribuer à la formation pratique et au perfectionnement des pasteurs, principalement les pasteurs des Églises Baptistes et des Églises Libres. A travers ses Cahiers qui paraissent quatre fois par an, elle participe au développement de la théologie pratique au sein des Églises.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram