En prison, le Très-Haut a le dernier mot

En prison, le Très-Haut a le dernier mot

J'ai rencontré le Seigneur Jésus lors de ma détention provisoire en 2005. J'ai pleine confiance en lui.

Un contenu proposé par Croire et lire

Publié le 8 novembre 2018

Lire directement l’article sur Croire et lire

J’ai été condamné à huit ans de prison et à 45.000 euros de dommages et intérêts pour des faits de violence ayant conduit à la mort sans intention de la donner. J’ai toujours regretté mon acte et le mal que j’ai fait, surtout aux familles, que ce soit la mienne ou celle de la victime.

J’ai rencontré le Seigneur Jésus lors de ma détention provisoire en 2005. Je lui ai donné ma vie et il m’a accordé sa grâce ; il m’a pardonné, effacé tous mes péchés. Après un an de détention en région parisienne, j’ai été transféré à Val-de-Reuil. Mon épouse est restée toute seule à la maison ; c’était très difficile pour moi, même pour le parloir. Difficile aussi parce que, chez nous les Africains, la coutume est de prendre soin de nos parents et que le salaire seul de mon épouse était insuffisant.

Gloire soit rendue à Dieu : il a mis un de ses serviteurs sur mon chemin, quelqu’un de très humble et sincère. Sa manière de manier la Bible, Parole de Dieu, et sa foi m’ont […]

Lire la suite sur Croire et lire

Sur le même thème

La prison se lit aussi sur les corps

La prison se lit aussi sur les corps

À l’occasion des Journées nationales Prison du 19 au 25 novembre, la pasteure Marie-Odile Wilson revient sur les répercussions de l’incarcération sur le corps des détenus.

Un contenu proposé par
Penser des alternatives à la prison

Penser des alternatives à la prison

Après le suicide d’un détenu, la pasteure Marie-Odile Wilson rappelle que le meilleur service à rendre aux victimes est de faire de la réinsertion des détenus la priorité de notre politique en matière de punition.

Un contenu proposé par
Comment lutter contre la radicalisation en prison ?

Comment lutter contre la radicalisation en prison ?

Comment définir le moment où un individu se radicalise ? Il faut poursuivre les études, dit la pasteure Marie-Odile Wilson.

Un contenu proposé par

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Croire et lire

Croire et lire, entité du magazine Croire et Vivre, propose une collection de livres pour donner des raisons de croire. La plupart des rédacteurs appartiennent à des Églises membres de la Fédération Protestante de France ou du Conseil National des Évangéliques de France.

Derniers contenus du partenaire

Abonnez-vous à un média protestant !