Jésus, ce révolutionnaire qui ne cesse de fasciner

Jusqu'à fin mai, la Faculté de théologie de l'Université de Genève propose un cours ouvert au public intitulé « A la recherche du Jésus de l'histoire ».

Un contenu proposé par La Vie Protestante

Publié le 7 avril 2016

Auteur : Andreas Dettwiler

Lire directement l’article sur La Vie Protestante

Quel est le lien entre le thriller érotique Basic Instinct (1992), le film de science-fiction RoboCop (1987) et Jésus de Nazareth ? Aucun, à première vue. Et pourtant – le réalisateur de ces films à succès planétaire, le cinéaste néerlandais Paul Verhoeven, est un grand passionné de Jésus. Après avoir assisté pendant de nombreuses années au Jesus Seminar – un groupe de chercheurs américains fondé en 1985 et actif pendant une vingtaine d’années –, Verhoeven décide de publier en 2005 sa propre version des faits. La traduction française sera publiée trois ans plus tard sous le titre « Jésus de Nazareth », présentant en première de couverture un Jésus en forme de Che Guevara.

Ainsi, le ton est donné : le Jésus de Verhoeven est un Jésus révolutionnaire, un homme de chair et d’os, perçu comme « un glouton et un ivrogne, un ami des collecteurs d’impôts et des pécheurs » (Lc 7,34), quelqu’un qui bouscule les traditions religieuses de son temps et qui ne cesse de croire en l’utopie d’un Règne de justice et d’amour à venir (en version de Che Guevara : en la réalisation de l’idéal marxiste). Quelqu’un qui provoque l’ire des puissants de ce monde et qui sera finalement exécuté à un jeune âge dans des circonstances plutôt opaques (en version de Che Guevara : exécuté sans procès formel par l’armée bolivienne, avec la complicité de la CIA, selon Verhoeven, 2008, p. 41).

Les démons du passé

Selon les sensibilités politiques de chacun, une telle vision du fils le plus célèbre de Nazareth exerce un pouvoir d’attraction certain. Mais quelle objectivité peut-il y avoir derrière une telle vision ? […]

Lire la suite sur La Vie Protestante

Vous pourriez aimer aussi

Jésus à Jérusalem, un roi de la paix

Jésus à Jérusalem, un roi de la paix

Dans cette méditation (Luc, 19,28-40), Pierre de Mareuil, pasteur de la Fédération baptiste, s'intéresse à l'entrée du Christ à Jérusalem, célèbre passage des évangiles.

Un contenu proposé par
Mais qui était vraiment Jésus ?

Mais qui était vraiment Jésus ?

L’Université de Genève propose un cours public sur le Jésus historique. Chaque jeudi à partir du 3 mars et jusqu'au 28 mai.

Un contenu proposé par Protestinfo
Vouloir suivre Jésus, mais faire face aux contradictions avec la science ?

Vouloir suivre Jésus, mais faire face aux contradictions avec la science ?

La question d'un visiteur et la réponse d'un pasteur.

Un contenu proposé par Lab’Oratoire

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

La Vie Protestante

La Vie Protestante était un journal de spiritualité édité par l’Église protestante de Genève. Fort de 70 ans d’expérience, le mensuel abordait les thèmes qui font débat et qui interrogent l’homme. Dans un monde en mutation profonde, La Vie Protestante traitait la question du sens et portait un regard éthique et humaniste sur les enjeux de notre société et sur les grandes valeurs spirituelles.

Suite à l’interruption de parution du journal en novembre 2016, nous n’alimentons plus en nouveaux contenus la page de ce partenaire.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast