L’aumône, c’est plus que quelques pièces…

L’aumône, c’est plus que quelques pièces…

« Fais l’aumône selon ton bien, et si tu n’en as pas beaucoup, n’aie pas peur de donner une petite aumône. » (Tobie 4, v. 8)

Un contenu proposé par UEPAL

Publié le 18 septembre 2019

Auteur : Enno Strobel

Lire directement l’article sur UEPAL

Le livre de Tobie fait partie des livres apocryphes de l’Ancien Testament. À l’origine, ceux-ci ne furent pas inclus dans la collection qui constitue la Bible hébraïque. Martin Luther en a dit : « Ce sont des livres qui ne sont pas égaux à l’Écriture sainte, mais il peut être utile et bon de les lire ». C’est pourquoi il les a rattachés en annexe à l’Ancien Testament.

Notre parole de vie pour le mois d’octobre est extraite d’un passage dans lequel le vieux Tobie donne à son fils Tobias des directives sur ce qu’il lui incombe de faire après sa mort, ainsi que des conseils pour la conduite de sa vie future.

Tout un paragraphe est consacré à la question des aumônes.

Le mot « aumône » vient du grec et signifie : pitié, compassion. C’est donc un don matériel que l’on fait dans un élan de sympathie à une personne dans le besoin, quel que soit son manque.

À ce sujet me viennent à l’esprit diverses images et scènes

Mon grand-père qui, par compassion pour quelqu’un venu à sa porte, a pris un abonnement pour un magazine de télé, ce qui lui valut les foudres de ma grand-mère, parce qu’il s’était fait avoir.

Il a sans doute apporté un petit réconfort à la personne venue à sa porte. Mais ceux qui en ont surtout profité, ce sont […]

Lire la suite sur UEPAL

Vous pourriez aimer aussi

Extensions du domaine du don Actes Sud

Extensions du domaine du don

Quel est le rôle social du don ? Un ouvrage qui fait la synthèse de la recherche sur le sujet vient de sortir chez Actes Sud

Un contenu proposé par LibreSens

Apprendre à donner… et à recevoir

Le don et le contre-don structurent nos échanges, mais recevoir, goûter ce que nous avons reçu est plus importante encore. Explications du philosophe Olivier Abel.

Un contenu proposé par Campus protestant

Protestantisme et solidarisme

Charles Gide, économiste et professeur au Collège de France, milita à travers son enseignement, ses discours et ses articles pour une « République coopérative », alternative au libéralisme économique et au collectivisme.

Un contenu proposé par Évangile et liberté

L’aumône

Une prédication de Florence Blondon, pasteure de l'Eglise protestante unie de l'Etoile.

Un contenu proposé par Église de l’Etoile

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

UEPAL

L’Union des Églises protestantes d’Alsace et de Lorraine (UEPAL) rassemble près de 250 000 protestants luthériens et réformés, 270 pasteurs et 400 paroisses. Le site propose une rubrique Actualités-Evénements ainsi que des articles sur la foi, la spiritualité et les questions d’éthique.

Derniers contenus du partenaire