Le temps des sarcasmes

Le temps des sarcasmes

Le pasteur Michel Bertrand nous alerte sur la dérision qui envahit l'espace publicitaire, médiatique, politique et culturel.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 30 septembre 2014

Auteur : Michel Bertrand

Même si l’époque présente ne prête guère à sourire, Réforme, en cette rentrée, nous invite à réfléchir sur l’humour et le rire, de manière fort pertinente et réconfortante. Comme cela a été dit, au fil de différents articles, le rire a plusieurs facettes. Il peut être l’expression de la joie. Il peut aussi se nourrir du mépris de l’autre. Cette perversion du rire porte alors un nom, c’est la dérision. Si l’humour est une salutaire manifestation d’esprit critique et de prise de distance par rapport à soi-même, l’acharnement rigolard, nourri de rumeurs, de généralités, d’allusions intrusives à la vie intime, colportées ad nauseam, peut devenir une mécanique destructrice ; même si elle amuse ceux dont c’est le fonds de commerce et qui sont intouchables puisqu’ils ont le pouvoir de l’information, de l’argent ou de la notoriété.

L’étymologie du mot dérision la met clairement du côté de la moquerie. La Bible connaît bien cette réalité qui ne date pas d’aujourd’hui. Les Proverbes, notamment, sont en la matière d’une pertinente actualité. « Le moqueur n’écoute pas la réprimande » (Pv 13,1.), il « n’aime pas qu’on le reprenne, il ne consulte jamais les gens compétents » (Pv 15,12.). Le postulat selon lequel on pourrait rire de tout donne en effet à la dérision une légitimité incontestable et, quand elle est critiquée, ses adeptes se drapent, offusqués, dans le principe de la liberté d’expression. […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

Graine de sel : « Si le grain ne meurt… »

Graine de sel : « si le grain ne meurt… »

Il est des paroles bibliques qui résonnent au-delà des cercles de connaisseurs ou de pratiquants.

Un contenu proposé par Proteste

Ancien Testament [4/4] : nos racines juives

Pour le christianisme, se fonder dans une racine qui lui est extérieure est une richesse qui a des conséquences dans le domaine éthique.

Un contenu proposé par Campus protestant

Et si Dieu n’existait pas ?

Une prédication de Louis Pernot, pasteur de l'Eglise protestante unie de l'Etoile.

Un contenu proposé par Église de l’Etoile

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Réforme est un hebdomadaire protestant d’actualité, né en 1945 de la Résistance. Consciente de cet héritage, l’équipe du journal souhaite se dégager de l’instantanéité de l’information pour décrypter, analyser, prendre de la distance face à un monde de plus en plus complexe.

logo

Derniers contenus du partenaire

Inscrivez-vous à la newsletter de Regards protestants