L’écoute entre confiance et soupçon

L’écoute entre confiance et soupçon

La pasteure Nathalie Chaumet s'intéresse aux récentes affaires politiques de mise sur écoute.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 30 mars 2015

Auteur : Nathalie Chaumet

Dans la Bible, l’écoute est le signe d’une relation de confiance. Dans le récit de Samuel, le jeune garçon entend l’appel de son nom. Mais il se trompe d’énonciateur et croit d’abord que le vieil Héli l’a hélé. Avec l’aide de celui-ci, il apprend à écouter l’appel de Dieu. La troisième fois, il se tient alors devant lui, debout au cœur de la nuit. Ce petit récit, en apparence simple, nous dit que l’écoute d’autrui présuppose d’abord la connaissance de ce dernier (je ne peux écouter quelqu’un qui pour moi n’existe pas) puis sa reconnaissance. À son écoute, je le fais exister devant moi, j’entre dans cette reconnaissance fondamentale à nos relations humaines.

C’est ce que Samuel apprend à faire, reconnaître la trace de Dieu au cœur d’une écoute qui, dans la nuit, le tient debout, donc vivant, là où la nuit peut être associée à la mort. L’écoute, lorsqu’elle signe la connaissance et la reconnaissance de l’A(a)utre, est ainsi source de vie. Dans un autre récit, Élie, réfugié sur le mont Horeb après un carnage sanglant, apprend lui aussi à écouter Dieu et à reconnaître les traces de sa présence. Il découvre alors que le bruit de la violence qu’il a orchestrée est celui de sa propre résonance et non celle de Dieu qui se révèle dans le souffle léger. […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

Promesse de l’envoi du Saint-Esprit

Conversation biblique entre les théologiens Antoine Nouis et Michel Barlow autour du texte de Jean 14, 15-21.

Un contenu proposé par Campus protestant

La tête dans les nuages

Depuis le 11 mai, pour saluer le déconfinement, je vous propose une nouvelle minute vidéo « Je déconfine en paraboles ».

Un contenu proposé par ArtSpi’in

Questions pour un champion

Depuis le 11 mai, pour saluer le déconfinement, je vous propose une nouvelle minute vidéo « Je déconfine en paraboles ». Ce 31 mai, voici la dernière de la série !

Un contenu proposé par ArtSpi’in

« Car Dieu a tant aimé le monde… »

Antoine Nouis et Michel Barlow apportent leur éclairage théologique sur le passage biblique de Jean 3, 16-18.

Un contenu proposé par Campus protestant

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram