L’univers a une histoire… et une histoire digne d’intérêt !

L’univers a une histoire… et une histoire digne d’intérêt !

Des atomistes grecs à Einstein, l’homme a toujours pensé un univers immuable et statique.                                           Or, au 20e siècle une révolution scientifique au moins aussi importante que celle de Copernic a observé une transformation radicale. Et Dieu dans tout cela ?

Un contenu proposé par Croire et lire

Publié le 10 décembre 2012

Auteur : Pierre North

Lire directement l’article sur Croire et lire

L’homme a une telle soif de stabilité, qu’il a presque toujours imaginé un univers, sinon immuable en soi, du moins inscrit dans un cadre qui, lui, est permanent. Par exemple, l’univers des atomistes grecs (Leucippe, Démocrite, Épicure, puis leur vulgarisateur latin Lucrèce) était certes changeant, puisque les atomes s’y combinaient en structures éphémères, mais toutes ces métamorphoses, avec les mouvements des atomes eux-mêmes, ont lieu dans un cadre, dans un espace immuable. L’univers de Newton était constitué d’astres se mouvant dans un espace fixe, à l’image d’un gaz immobile à grande échelle malgré les mouvements individuels des molécules qui le constituent. Même Einstein avait construit un modèle d’univers statique à grande échelle, à partir des équations de la relativité générale. Il n’avait pas vu que ses équations impliquaient, de manière bien plus naturelle, un univers dynamique ! Il y eut certes des cosmogonies cycliques, par exemple en Inde, mais le fait même qu’elles soient périodiques leur confère justement une forme de permanence. Enfin, il y a des mythes de la création dans la plupart des cultures, mais selon eux, le monde, une fois créé en un temps généralement considéré comme très court, reste pratiquement immuable. Même la tradition judéo-chrétienne, qui propose pourtant une histoire linéaire commençant par la création pour finir avec le jugement et « de nouveaux cieux et une nouvelle terre », a été largement influencée par l’idée d’un monde immuable et statique, comme le montre la persistance du géocentrisme durant tout le Moyen-Âge. […]

Lire la suite sur Croire et lire

Dans la même rubrique...

Croire ou ne pas croire, quelle différence ?

Croire ou ne pas croire, quelle différence ?

Ainsi donc, Jésus est parti. Il y a ceux qui croient qu’il est vraiment venu, mort et ressuscité. Et puis ceux qui n'y croient pas...

Un contenu proposé par Croire et vivre

Moïse au buisson ardent

Une prédication de Florence Blondon, pasteure de l'Eglise protestante unie de l'Etoile.

Un contenu proposé par Église de l’Etoile

La pêche miraculeuse

Une prédication de Louis Pernot, pasteur de l'Eglise protestante unie de l'Etoile.

Un contenu proposé par Église de l’Etoile

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Croire et lire

Croire et lire, entité du magazine Croire et Vivre, propose une collection de livres pour donner des raisons de croire. La plupart des rédacteurs appartiennent à des Églises membres de la Fédération Protestante de France ou du Conseil National des Évangéliques de France.

Derniers contenus du partenaire

Inscrivez-vous à la newsletter de Regards protestants