Que faire du surnaturel ?

Que faire du surnaturel ?

Les récits de miracles et autres événements surnaturels parsèment notre Bible, et sont parfois perçus comme des obstacles à une foi saine et intelligente. Mais les auteurs n’auraient-ils pas introduit ces passages à dessein, sachant que la foi la plus solide ne peut venir que de l’intérieur de l’homme et non pas de phénomènes extraordinaires extérieurs à lui?

Un contenu proposé par Évangile et liberté

Publié le 10 septembre 2012

Auteur : Vincent Schmid

Lire directement l’article sur Évangile et liberté

Le texte biblique foisonne de récits faisant intervenir le surnaturel, depuis les miracles de Dieu dans l’Ancien Testament jusqu’aux miracles de Jésus et de l’Esprit dans le Nouveau Testament, sans oublier le point d’orgue de la résurrection du Christ. Autant de passages fort embarrassants pour une foi qui se veut moderne et éclairée. Si nous ne sommes pas littéralistes, nous contournerons la difficulté en invoquant l’histoire des mentalités, en faisant appel aux symboles ou aux allégories. Nous nous livrerons à une démarche d’évitement qui laisse entendre (sans le dire tout haut) que le texte biblique est peut-être, ici et là, empreint de religion populaire dont une foi intelligente et raisonnable doit savoir dégager le sens caché.

Un texte plus rusé qu’il n’y paraît

Naïve la Bible ? C’est à voir. Une lecture attentive de la geste de l’Exode par exemple, livre surchargé de surnaturel s’il en est, permet de se persuader que même dans ses motifs les plus religieusement populaires, la Bible est en général fort loin de la naïveté.

« Pourquoi nous as-tu fait monter hors d’Égypte ? » (Ex 17,3). Tel est le reproche des enfants d’Israël à Moïse lorsqu’ils campent au lieu dit Rephidim où il n’y a pas d’eau à boire. Pour comprendre la portée paradoxale de ce reproche, il faut le rapporter à tout ce qui précède. Depuis l’épisode fondateur du buisson ardent au chapitre 3, sont racontés les dix plaies et le miracle du passage de la mer par les Hébreux en fuite devant les armées de Pharaon, exalté par le cantique de Moïse : « Je chanterai au Seigneur, car il fait éclater sa gloire… ». Suivent les eaux de Mara et le fameux épisode des cailles et de la manne.

Le monde dépeint dans ces pages est un monde magique, littéralement envahi par le surnaturel, puisque la puissance de Dieu éclate à chaque instant et de tous côtés. Dieu multiplie les preuves de lui-même en direction de la génération du désert, il ne lui laisse plus de place pour exister en dehors de lui. Il l’étouffe presque par ses miracles à répétition. Devant une telle débauche de moyens divins, la foi des enfants d’Israël pour le Dieu de Moïse devrait être acquise une fois pour toutes. […]

Lire la suite sur Évangile et liberté

Dans la même rubrique...

Il est l’or !

Chaque jour à 8h00, pendant ce temps de confinement, je vous propose ma minute vidéo « Je confine en paraboles »... histoire de bien démarrer la journée.

Un contenu proposé par ArtSpi’in

La Bible cherche aussi un sens aux fléaux

Pour Michael Langlois, historien des religions, la Bible qui relate nombre de malédictions peut être un guide si l'on en recherche le sens. Explications.

Un contenu proposé par Campus protestant

Comme du miel sur mes lèvres

Ce lundi 11 mai, pour inaugurer ce premier jour de déconfinement, je vous propose une nouvelle minute vidéo « Je déconfine en paraboles ».

Un contenu proposé par ArtSpi’in

L’Apocalypse

Le dernier livre de la Bible est une apocalypse. Le mot signifie révélation ou dévoilement. Récit n° 52 du parcours « La Bible en 50 pages », par le théologien Antoine Nouis.

Un contenu proposé par Regards sur la Bible

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Évangile et liberté

Évangile et liberté est le mensuel francophone du Protestantisme libéral. Chaque mois Évangile et liberté propose des textes de réflexion et de spiritualité. Ses pages veulent interroger la foi chrétienne dans ses contenus et ses expressions.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram