Que peut-il sortir de bon de Nazareth ? (1/2)

Que peut-il sortir de bon de Nazareth ? (1/2)

En cette période de la Nativité, un article pour réfléchir sur les préjugés. Les dépasser, c'est prendre le risque de sortir de sa zone de confort, mais peut-être aussi de rencontrer vraiment Jésus à travers les Écritures.

Un contenu proposé par Dans les pas d’un Autre

Publié le 6 décembre 2017

Auteur : Claire Sixt-Gateuille

Lire directement l’article sur Dans les pas d’un Autre

En guise de Nativité, l’Évangile de Jean nous offre un prologue cosmologique : Jésus est situé dans le temps et dans l’espace, placé, en tant que Parole de Dieu incarnée, au centre de tout. Et pourtant, cette Parole de Dieu, cette lumière, « le monde ne l’a pas connue » (Jn 1.10).

Tout l’Évangile de Jean nous parle d’un défi que nous avons nous aussi à relever : reconnaitre et parler de la présence de Dieu dans un monde qui ne la reconnait pas. L’Évangile est paradoxal, il marie le visible et l’invisible, l’attendu et l’inattendu, parle d’un infini qui vient nous rencontrer dans la finitude. Et Jésus est la figure de ce paradoxe. Par exemple, lorsqu’on lui annonce que Jésus est la réalisation des promesses faites à son peuple, Nathanaël répond : « Que peut-il sortir de bon de Nazareth ? » (Jn 1.45-46).

Il y a toujours une tension entre les attentes et leur réalisation, entre la promesse et l’accomplissement. A l’époque des premiers disciples, la question se posait déjà : comment Jésus peut-il être le messie attendu ? L’évangéliste Jean n’utilise ni anges, ni mages, ni même bergers pour introduire le réalisateur de la promesse. Seul un prophète qui ne se reconnait pas comme tel (Jn 1.21) annonce qu’il vient, et lui fournit ses deux premiers disciples. Son cinquième disciple commence par lui opposer un préjugé : […]

Lire la suite sur Dans les pas d’un Autre

Dans la même rubrique...

La traversée de la mer Rouge

Une prédication de Florence Blondon, pasteure de l'Eglise protestante unie de l'Etoile.

Un contenu proposé par Église de l’Etoile
Homme et femme, il les créa

Homme et femme, il les créa

Découvrez l'édito du numéro d'octobre 2018 de Nuance : « Merci Seigneur de ne pas m'avoir fait femme »

Un contenu proposé par Nuance

Diminuer et croître

La parole de Robin Sautter, pasteur de l’Église protestante unie de Romans-sur-Isère.

Un contenu proposé par Pasteurdudimanche.fr

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Dans les pas d’un Autre

Cheminer au fil des rencontres internationales. Le blog de Claire Sixt-Gateuille rend compte de ses impressions de visites à l’étranger (environ une par mois), mais aussi des impressions de lecture et des réflexions théologiques ou des méditations, selon les circonstances.

Derniers contenus du partenaire