Quel sens peut avoir « Honore ton père et ta mère » quand on a été maltraité ?

Quel sens peut avoir « Honore ton père et ta mère » quand on a été maltraité ?

La réponse du pasteur Marc Pernot.

Un contenu proposé par Lab'Oratoire

Publié le 20 avril 2016

Auteur : Marc Pernot

Lire directement l’article sur Lab'Oratoire

Question d’un visiteur :

Bonjour Monsieur le Pasteur,

J’aimerais avoir votre éclairage sur le sens de « Honore ton père et ta mère », cela me serait fort précieux.

« Honorer » est-il bien, pour ce qui concerne le devoir vis à vis de nos parents, l’équivalent de « respecter », « prendre soin de » ?
« Respecter » ne me pose pas vraiment problème.
Mais « Prendre soin de », davantage, car jusqu’à quel point ?

Je pense qu’ « Honorer » un parent, c’est effectivement prendre soin de lui ( dans la mesure où il vous le permet bien sûr, ce qui n’est pas une évidence…) mais non pas au prix de nouvelles maltraitances de sa part.
L’aimer, le respecter, c’est lui épargner une rancœur encore en vous, faire abstraction de celle-ci pour tout mettre en ordre dans l’intérêt, la sérénité de ses vieux jours. […]

Réponse d’un pasteur :

Cher monsieur

Cette question sur « honore ton père et ta mère » est très délicate.
Comme toute question éthique, où il est de fait impossible de donner des règles absolues.

Par exemple pour le « tu ne tueras pas », comme le montre Jésus, penser une injure est déjà tuer la personne dans notre intérieur, dire une injure est un peu tuer cette personne. Et des théologiens comme Bonhoeffer ayant comploté pour tuer Hitler afin d’épargner des millions de victimes n’avaient peut-être pas si tort…

Par exemple aussi en ce qui concerne le pardon et l’amour des ennemis, ce n’est pas un « il faut pardonner » ou un « il faut aimer », mais c’est à mon avis à comprendre comme un « il est bon d’arriver enfin à pardonner car cela soulage la personne victime et lui donne la paix »… […]

Lire la suite sur Lab'Oratoire

Dans la même rubrique...

Frères et sœurs

« On choisit ses amis, on ne choisit pas sa famille » est une affirmation qui laisse entendre que les relations familiales peuvent être très compliquées. Vous êtes ici invités à un parcours biblique sur la question de la fraternité.

Un contenu proposé par Ensemble – Sud-Ouest

La tête dans les satellites

La parole de Nicolas Geoffroy, pasteur de l’Église protestante unie de Melle-Celles-sur-Belle.

Un contenu proposé par Pasteurdudimanche.fr

Entrer dans le repos de Dieu

Découvrez l'édito du numéro 119 des Cahiers de l'école pastorale.

Un contenu proposé par Les cahiers de l’École pastorale

Jésus le bon berger

Le chapitre dix de l’évangile de Jean décrit les qualités du bon berger. Les commentaires du théologien Antoine Nouis.

Un contenu proposé par Campus protestant