Quelles différences entre protestantisme libéral et protestantisme réformé ?

Quelles différences entre protestantisme libéral et protestantisme réformé ?

La question d'un visiteur et la réponse d'un pasteur.

Un contenu proposé par Lab'Oratoire

Publié le 23 octobre 2017

Auteur : Marc Pernot

Lire directement l’article sur Lab'Oratoire

Question d’un visiteur :

Bonjour,
Pourriez-vous m’indiquer les principales différences entre protestantisme libéral et protestantisme réformé (au moins dans un contexte francophone) ?
Bonne journée,
Constance

Réponse d’un pasteur :

Bonjour Constance

Bravo de vous intéresser ainsi à Dieu.

Dans toutes les religions, il existe différentes sensibilités, différentes façon de vivre le rapport à sa religion. Il y a des protestants réformés libéraux, il y a aussi des juifs libéraux…

L’Oratoire du Louvre est plutôt une paroisse libérale dans les protestantisme.

Mais tout dépend de ce que l’on entend par « libéral ». Car certains « libéraux » sont en réalité furieusement dogmatiques, attachés à une sorte de crédo « libéral » : ne pas croire à ceci, croire à cela. C’est bien leur droit.
Mais ce n’est pas la seule façon d’être « libéral ». À mon sens, être libéral veut dire privilégier la démarche personnelle en sincérité, la foi, la piété, la réflexion libre de chacun, et surtout la relation personnelle à Dieu. Cela implique le respect des autres (si ce n’est dans le respect de leurs opinions, pas toujours toutes respectables). Et cela implique de continuer à cheminer. C’est donc l’inverse d’un dogmatisme, celui des « évangéliques » comme celui de certains « libéraux ». […]

Pour aller plus loin en ce qui concerne cette question : http://blog.oratoiredulouvre.fr/2015/04/choisir-sa-religion-et-son-rapport-avec-sa-religion/

Bien fraternellement

Lire la suite sur Lab'Oratoire

Dans la même rubrique...

Je ne sais ni d’où je viens ni où je vais

Cet essai traite de la question de l’au-delà de manière sérieuse en s’appuyant sur l’histoire, la théologie et la philosophie et ce, sans jamais sombrer dans le dogmatisme.

Un contenu proposé par Évangile et liberté

Peut-on traduire le nom de Dieu ?

Certains disent que le nom de l’Éternel ne doit pas être traduit car il s’agit d’un nom propre. L'avis d'un théologien

Un contenu proposé par 1001questions.fr

Fin et début

L’homme est « vers la mort », affirme Heidegger. Il court à sa fin, à celle de sa personne et aussi à celle de sa nation, de sa civilisation, de ses semblables et de sa terre.

Un contenu proposé par Évangile et liberté