Quête d’identité sur Facebook ou dans la Bible ?

Quête d’identité sur Facebook ou dans la Bible ?

La pasteure Nathalie Chaumet alerte sur les dérives des réseaux sociaux, notamment publicitaires et interroge sur la quête de l'identité.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 6 juillet 2014

Auteur : Nathalie Chaumet

La société Facebook a reconnu avoir mené une étude à caractère psychologique sur près de 690 000 abonnés anglophones. Cette étude avait pour but de répondre à la question suivante : l’internaute est-il influencé positivement ou négativement par les bonnes ou mauvaises nouvelles auxquelles il accède ? L’étude publiée montre qu’il existe bien une contagion émotionnelle et que trop de mauvaises nouvelles contribuent au pessimisme des messages postés par l’internaute alors que des flashes plus optimistes colorent ses propos sur la toile positivement.

Ma foi, on pouvait s’en douter et l’on peut se demander si les résultats valent une étude de cette envergure. Mais surtout les conditions dans lesquelles elle a eu lieu se révèlent bien ambiguës. En effet, elle a été menée à l’insu des internautes, ce qui signifie que les flux d’actualité qui leur étaient envoyés étaient manipulés en sélectionnant bonnes ou mauvaises nouvelles postées sur leur page afin de pouvoir étudier les conséquences émotionnelles en fonction des contenus affichés. De plus, il a bien sûr fallu décrypter les posts des participants ciblés et ce toujours sans qu’ils en soient informés. Rien d’hors la loi, nous dit-on, puisque les membres de Facebook acceptent dans les conditions d’utilisation que de possibles études aient lieu à partir de leurs comptes. […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

C’est quoi la théologie verte ?

Les explications du sociologue et écothéologien Michel-Maxime Egger.

Un contenu proposé par Campus protestant

L’être humain corps et âme. Un débat stérile ?

Il me semble que penser l’être humain en trois parties (le corps matériel, l’âme et l’esprit immatériels) est considéré comme assez naturel.

Un contenu proposé par Point-Théo

« Rendre à César ce qui est à César »

Mieux connue sous sa forme devenue proverbe la réponse de Jésus mérite d'être méditée en entier.

Un contenu proposé par Campus protestant

Qui sont les vignerons meurtriers dont parle l’Évangile de Matthieu ?

Au travers de la parabole des vignerons meurtriers Jésus dénonce les chefs religieux qui souhaitent se débarrasser de Dieu pour pouvoir vivre comme ils l'entendent.

Un contenu proposé par Campus protestant

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram