Sotchi 2014 : l’envers de la médaille olympique

Sotchi 2014 : l’envers de la médaille olympique

Doit-on s'abstenir de critiquer le choix de la ville de Sotchi, en Russie, pour accueillir les jeux Olympiques d'hiver ? 

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 30 mars 2015

Auteur : Michel Bertrand

Le pasteur Michel Bertrand, professeur à la faculté libre de théologie protestante de Montpellier, livre ses réflexions.

On savait depuis longtemps que les jeux Olympiques d’hiver auraient lieu en Russie. Mais aujourd’hui, après la grandiose cérémonie d’ouverture, on mesure le silence assourdissant qui a entouré ce choix du Comité international olympique. C’est même un silence religieux quand on sait la caution qu’apportent les hiérarques ecclésiastiques au régime autoritaire du pays.

Le président du CIO, pressentant les critiques, a eu l’outrecuidance de dénoncer par avance toute instrumentalisation politique de ces Jeux. La recommandation ne valant bien sûr pas pour le chef du Kremlin qui en a fait une tribune de propagande patriotique, occultant les atteintes répétées du régime aux droits de l’homme.

Il faut, dans ce contexte, saluer l’absence à la cérémonie d’ouverture du président de la République française ; il a préféré aller célébrer l’avènement de la nouvelle Constitution tunisienne qui ouvre, elle, du moins on l’espère, un chemin vers la démocratie.

Mon propos ici n’est évidemment pas de critiquer cette manifestation sportive universelle que sont les jeux Olympiques. Je comprends l’engouement qu’ils peuvent susciter et je m’intéresse, comme beaucoup, aux performances des athlètes. […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

Les premiers chrétiens, de grands adeptes du vin ?

Le livre des Actes des Apôtres rapporte que, lors de la première Pentecôte, lorsque le Saint-Esprit promis est descendu sur les premiers croyants, des gens ont dit : « Ils sont complètement ivres ! »

Un contenu proposé par Croire et lire

« Rendre à César ce qui est à César »

Mieux connue sous sa forme devenue proverbe la réponse de Jésus mérite d'être méditée en entier.

Un contenu proposé par Campus protestant

Appeler Dieu « Seigneur » est-il passé de mode ?

Pour garder sa fraîcheur, l’Église a besoin de ressources linguistiques, dans le but de rester pertinente et contemporaine. De quoi bouleverser notre langage !

Un contenu proposé par Christianisme Aujourd’hui

La tente des Écritures

Une réflexion de Dominique Hernandez, pasteure de l’Église protestante unie de France au Foyer de l'Âme à Paris.

Un contenu proposé par Évangile et liberté

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast