Vérité, conviction et tolérance

Vérité, conviction et tolérance

Être convaincu, c’est aussi être prêt à entendre l’autre. Démonstration.

Un contenu proposé par Croire et vivre

Publié le 29 juillet 2015

Auteur : Georges Mary

Lire directement l’article sur Croire et vivre

Un sage fait entrer ses élèves à tour de rôle dans une pièce obscure où se trouve un éléphant. Il leur demande de toucher l’animal et de lui décrire ses formes. Le premier touche la trompe et lui dit que l’éléphant est un gros tube. Pour le deuxième, l’éléphant est une grosse boule, parce qu’il a caressé sa tête. Un troisième a effleuré ses défenses ; il en conclut que l’éléphant est un bâton courbé…

Chacun sa vérité ?

Cette histoire exprime assez bien l’esprit du temps. Nos sociétés dites postmodernes privilégient en effet l’expérience et le souci d’une vérité propre à chacun. Tout le monde finit ainsi par avoir raison même si les discours ne concordent pas entre eux. Du coup, on se méfie de ceux qui prétendent connaître la vérité. Toute quête de vérité absolue et tout discours prétendant à l’universel sont suspects ou immédiatement discrédités. On les perçoit comme des facteurs insupportables de division, une expression de supériorité imbuvable, voire une menace pour le corps social. Chacun n’a-t-il pas le droit de voir l’éléphant comme il veut ?

Quand la laïcité devient sourde

La vérité devient un sujet tabou. La crispation ambiante autour d’une laïcité mal comprise en témoigne : tout signe religieux ou expression d’une conviction forte tendent à être bannis de l’espace social. Le véritable débat est mis sous cloche. Michel Onfray exprime ainsi bien cet état d’esprit : « La laïcité se bat pour permettre à chacun de penser ce qu’il veut, de croire à son dieu, pourvu qu’il n’en fasse pas état publiquement ». Pour dire les choses autrement : « Croyez ce que vous voulez, mais surtout, que vos convictions demeurent secrètes. Si elles sont bonnes pour vous, n’enquiquinez pas les autres avec elles. À chacun sa vérité et les moutons seront bien gardés ». C’est aussi un peu comme si l’on disait : vous avez parfaitement raison de penser qu’un éléphant est un gros tube.. […]

Lire la suite sur Croire et vivre

Dans la même rubrique...

Pas de superstition car nous sommes de la race de Dieu

"En toutes choses, notre responsabilité personnelle est engagée directement sur le cours des événements". Une prédication du pasteur James Woody.

Un contenu proposé par Esprit de liberté

Jésus et ses ami(e)s

Les évangiles nous font réaliser que Jésus ne se séparait de ses douze disciples que dans de rares occasions : lorsqu’il les envoyait en mission ou quand il voulait se mettre à l’écart pour prier.

Un contenu proposé par Croire et vivre

Religion du progrès

La parole de Robin Sautter, pasteur de l’Église protestante unie de Romans-sur-Isère.

Un contenu proposé par Pasteurdudimanche.fr

On n’achète pas le salut

Selon la logique habituelle, la rétribution est proportionnelle à l'effort fourni. Mais Jésus veut montrer que Dieu donne le salut dès lors qu'on le lui demande.

Un contenu proposé par Campus protestant

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Croire et vivre

Croire et vivre est un magazine mensuel qui veut d’abord donner à ses lecteurs « l’envie de croire » ou celle de partager leur foi. La plupart des rédacteurs appartiennent à des Églises membres de la Fédération protestante de France ou du Conseil national des Évangéliques de France.

Pendant le confinement,
Croire et vivre vous a proposé
de télécharger gratuitement 
le numéro d’avril 2020.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram