Ils aiment leur couple et leur carrière politique

Ils aiment leur couple et leur carrière politique

Il est conseiller national au parlement suisse, elle est membre du Conseil d’Etat neuchâtelois. Jacques-André et Monika Maire, très engagés en politique, évoquent leur vie de couple et la manière dont ils conçoivent la famille.

Un contenu proposé par Family

Publié le 27 mars 2015

Auteur : Jérémie Cavin

Lire directement l’article sur Family

Vous avez affirmé un jour que vous êtes faits l’un pour l’autre. Qu’est-ce qui, après bientôt 30 ans de mariage, vous donne cette certitude ?

Jacques-André (JAM) : Partageant des valeurs et une foi communes, nous avons cependant des tempéraments et des goûts assez différents qui se révèlent de jour en jour comme étant très complémentaires.
Monika (MM) : Ces différences nous font faire constamment de nouvelles découvertes qui enrichissent notre relation et nos personnalités. Elles nous permettent de débattre de nombreux sujets et de vivre le consensus au quotidien.

Bien que membres du même parti politique, vous n’esquivez donc pas les débats ?

JAM : Nous gardons des sensibilités, liées à notre histoire personnelle ou à notre personnalité, qui peuvent être assez différentes.
MM : C’est ce qui fait l’intérêt des discussions que nous pouvons avoir en couple et en famille. Le débat peut nous conduire à évoluer dans nos opinions et à rapprocher nos points de vue… Mais ce n’est pas toujours le cas!

Vous avez tous deux un agenda très chargé. Comment faites-vous pour garder du temps à deux et pour éviter que le couple devienne simplement la réunion de deux personnes qui cohabitent épisodiquement ?

JAM : Il est vrai que nos engagements politiques ont pris progressivement plus d’ampleur. Auparavant, nous avons eu durant plusieurs années davantage de temps pour notre vie de couple et de famille. Aujourd’hui, nos trois enfants adultes, âgés de 25 à 27 ans, ne réclament plus tellement une présence quantitative, mais plutôt une qualité de présence et une vraie disponibilité lorsque cela est nécessaire. […]

Lire la suite sur Family

Dans la même rubrique...

Les ambiguïtés du volontourisme

Voyager en donnant de sa personne? Une belle idée, mais qui peut contribuer à renforcer des stéréotypes, explique Melissa Girardet anthropologue.

Un contenu proposé par Réformés

Pourquoi (et comment) je vais continuer à porter un masque

Entre polémiques et injonctions gouvernementales, le port du masque fait débat. Pour moi, cette question est tranchée depuis longtemps et, sans chercher à vous convaincre, je vais vous expliquer pourquoi – et comment.

Un contenu proposé par Inspirations

Le temps est relatif

Selon le philosophe Michel Serres, « de mémoire de rose, nul n’a jamais vu vieillir un jardinier ; de mémoire de jardinier, nul n’a jamais vu vieillir une montagne ; de mémoire de volcan, nul n’a jamais vu vieillir une étoile ». Les différentes compréhensions du temps.

Un contenu proposé par

De la vulnérabilité à l’humanité !

Une période de crise. Voilà ce que je vis depuis quelques semaines. Et puis bam : tout s’est écroulé ! J’ai frôlé le burn-out, pour un tas de raisons à la fois personnelles, familiales et professionnelles.

Un contenu proposé par Fabuleuses au foyer

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Family

Trimestriel, Family est le magazine des couples et des parents (et des grands-parents). Une moitié de magazine pour nourrir sa vie de couple, l’autre pour construire une famille. Avec des témoignages, des avis d’experts, des idées pratiques et un dossier thématique par édition.

NB : depuis la refonte du site Family à l’été 2020, les articles sont désormais accessibles uniquement aux abonnés.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram