La confiance en entreprise

La confiance en entreprise

Des DRH et managers cultivent la confiance comme un capital et un atout. Parmi eux, Philippe Cirier, spécialiste de recrutement, et ancien pasteur.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 2 mars 2015

Auteur : Marie Lefebvre-Billiez

Philippe Cirier est un ancien pasteur baptiste, ancien responsable de la librairie chrétienne à Paris 7ici, reconverti dans le domaine des ressources humaines. Après avoir quitté le ministère pastoral, il a fondé une première entreprise, Opteaman, cabinet de recrutement prônant des méthodes humaines et notamment les vertus de la confiance.

“Je passe mon temps à aider les gens à avoir confiance en eux, et je suis payé pour”, expliquait-il à Réforme en 2008 lors d’une première interview. Depuis, Opteaman a été rachetée, et Philippe Cirier a fondé In-Up, un nouveau cabinet en recrutement et en développement managérial, véhiculant les mêmes valeurs.

Aujourd’hui, il détaille pour Réforme, dans un dossier consacré au thème de la confiance, le cycle de vie de cet atout en entreprise.

Tout sauf de la naïveté

“Quand on confie une mission à quelqu’un (quand on le recrute par exemple), la confiance est un véritable capital. Lui exprimer qu’on lui fait confiance est très positif et constructif. Mais une fois que le collaborateur a reçu cette mission, cela ne sert à rien de le lui répéter tout le temps. S’il y a une surdose, ça peut même énerver. Mais au bout d’un moment, il faudra lui renouveler notre confiance, car son enthousiasme va baisser ou il va s’apercevoir que c’était plus dur que prévu. […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

Quand la transmission des parents à l’enfant devient un contre-héritage

Quand la transmission devient un contre-héritage

Les difficultés de la construction identitaire, que nous observons chez bon nombre d’enfants, est à référer à la désorganisation des repères symboliques. Une analyse du docteur Taïeb Ferradji, pédopsychiatre.

Un contenu proposé par Proteste

Faut rigoler, faut rigoler…

Alors que nous débarrassons la table du dîner, mon Fabuleux raconte une anecdote du boulot. Et là, la chute : « Alors tu comprends, le mec était fier comme s’il avait un bar-tabac ! »

Un contenu proposé par Fabuleuses au foyer

Demander, donner, recevoir, refuser…

Quatre verbes à conjuguer dans nos vies pour bien communiquer avec notre entourage. Parce qu’une relation vivante suppose ces 4 possibilités de réaction !

Un contenu proposé par Fabuleuses au foyer

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Réforme est un hebdomadaire protestant d’actualité, né en 1945 de la Résistance. Consciente de cet héritage, l’équipe du journal souhaite se dégager de l’instantanéité de l’information pour décrypter, analyser, prendre de la distance face à un monde de plus en plus complexe.

logo

Derniers contenus du partenaire