L’obéissance aux parents est toujours obligatoire ?

L’obéissance aux parents est toujours obligatoire ?

La réponse du pasteur Marc Pernot.

Un contenu proposé par Lab'Oratoire

Publié le 7 février 2017

Lire directement l’article sur Lab'Oratoire

Question d’un visiteur :

Bonjour

L’obéissance aux parents est toujours obligatoire ?

Merci

Réponse d’un pasteur :

Bonjour Emma

C’est une très bonne question, la réponse est assez facile, mais la suite est très délicate.

Oui, en général, il convient de suivre ce que disent les parents. Mais ce n’est pas un absolu non plus, pour deux raisons :

  • Par exemple, si des parents fous demandaient à un de leurs enfants de se jeter dans le feu, la meilleure décision serait de désobéir, bien entendu.
  • Ensuite, il est naturel que des parents aient leur point de vue sur ce qui est le meilleur pour leur enfant, mais voilà, ils ne sont pas leur enfant. Et parfois, des parents, croyant bien faire, exagèrent en voulant choisir la couleur des chaussettes de leur « enfant » de 38 ans ! C’était normal de refuser qu’il coiffe ses cheveux en crête de coq rose quand il avait 12 ans, mais progressivement, les parents ont à apprendre à laisser une autonomie adaptée à l’âge de leur enfant. Ce n’est pas facile pour eux, et le niveau de contrainte, les sujets sensibles sont assez subjectifs. Il y faut de la compréhension, de l’adaptation, du compromis des deux côtés. Et donc du respect mutuel (au moins) et de l’amour (si possible). […]

Lire la suite sur Lab'Oratoire

Dans la même rubrique...

Avec les enfants, déplacer les injustices

Parler d’injustice avec les enfants est toujours délicat. Leur sensibilité bute sur des réalités que l’adulte a intégrées par habitude ou par nécessité.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes – Paris

Fabuleuse gratitude

En cette période de rentrée, voici une petite BD sur la gratitude ! La gratitude, cette chose apparemment « insignifiante », peut vraiment devenir un formidable outil du quotidien.

Un contenu proposé par Fabuleuses au foyer

La paternité et le travail

Le 27 septembre, le peuple suisse décidera s’il accorde deux semaines de congé paternité. L’occasion pour moi, père de quatre enfants, de me plonger dans la question du rapport entre paternité, salaire et travail.

Un contenu proposé par Réformés

Pourquoi t’as jamais 5 minutes ?

Cette to-do list qui ne désemplit pas, cette course chaque jour recommencée, cette angoisse de passer à côté de l’enfance de vos petits : vous connaissez ? Pourquoi donc sommes-nous toutes toujours débordées ?

Un contenu proposé par Fabuleuses au foyer