On a toujours besoin d’un petit “poids” chez soi !

Même si l’on se sent encore jeune dans sa tête, la décennie entre 40 et 50 ans est porteuse de changements physiques et psychologiques. Mais prendre des kilos est-il pour autant une fatalité ? Conseils.

Un contenu proposé par SpirituElles

Publié le 28 novembre 2018

Auteur : Sandrine Roulet

Lire directement l’article sur SpirituElles

Pour les auteurs de Mincir après 40 ans (éd. Marabout), la solution pour maintenir son poids ne passe pas par les régimes restrictifs car lors de ceux-ci, on perd du muscle avant la graisse. Et dès que l’on re-mange normalement, l’organisme se met à stocker en vue d’une éventuelle nouvelle disette. Sans compter l’aspect psychologique : «Être en état de contrôle permanent est épuisant psychologiquement […]

Lire la suite sur SpirituElles

Sur le même thème

La diététique pour vaincre le spleen automnal ?

La diététique pour vaincre le spleen automnal ?

En automne, on conseille de manger épicé, un peu fort. Petite recette de Qi gong pour aller mieux.

Un contenu proposé par Radio FM Plus

Et si pour maigrir mieux, il fallait aimer son corps ?

Un compte rendu public d’une étude récemment menée par un médecin sur l’amaigrissement sans régime indique : "...avoir constaté que le fait de passer du temps nue semble être un facteur encourageant la perte de poids".

Un contenu proposé par Fabuleuses au foyer

Entre les deux, mon corps balance !

La femme est habitée par une « double temporalité ». Mais qu'est-ce-que cela veut dire ? C’est tout simple, je vous explique !

Un contenu proposé par Fabuleuses au foyer

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

SpirituElles

SpirituElles est le magazine de la femme chrétienne. Il paraît en février, mai, août et novembre, et propose une autre approche du bien-être, en relation avec la foi. Il compte des lectrices aussi bien protestantes (réformées ou évangéliques), catholiques ou simplement curieuses de la foi ou à la recherche de Dieu.

Derniers contenus du partenaire

Abonnez-vous à un média protestant !