Tu veux être mon amie ?

Avez-vous eu parfois le sentiment d'être la seule à faire des efforts, à entretenir l'amitié, à faire le premier pas ? Êtes-vous de celles qui en font trop ou alors pas assez ?

Un contenu proposé par SpirituElles

Publié le 11 janvier 2017

Auteur : Natacha Horton

Lire directement l’article sur SpirituElles

Que faire lorsqu’on s’investit dans une relation mais que l’autre ne semble pas y mettre autant d’entrain que nous ?

« Quand on initie les rencontres, qu’on invite, qu’on écrit et que l’autre ne le fait pour ainsi dire jamais, c’est un signe », explique Stéphanie, 33 ans. Le sentiment d’être les seules à entretenir l’amitié, elles sont plusieurs à le partager : « Je relance par des messages, je fais des cadeaux aux anniversaires, j’envoie des cartes postales, des vœux… mais j’ai le sentiment que si je ne fais rien, il n’y a plus de contact », raconte Annick, 41 ans.

Parfois, c’est propre à toutes les amitiés, parfois à l’une en particulier. La vérité, c’est que lorsque l’on pose la question aux femmes, elles savent en général très bien dans quelle catégorie elles se trouvent : celles qui entretiennent la relation, ou celles qui savent qu’elles font (trop) peu d’efforts. […]

Lire la suite sur SpirituElles

Dans la même rubrique...

5 conseils pour reprendre le sport à l’extérieur

Comment optimiser cette reprise sportive, sans se décourager ni se lasser et sans risque pour la santé ?

Un contenu proposé par Inspirations

Votre ado en apnée mais sans tubas ? Possible ? Pourquoi, comment, explications !

Durant la nuit, on restaure notre organisme. Pourtant, certains adolescents se réveillent épuisés, nerveux et déconcentrés. Et s’ils faisaient de l’apnée du sommeil ?

Un contenu proposé par Family

Question de temps ou de cœur ?

Nous aimerions voir nos enfants se comporter avec bienveillance les uns avec les autres. Mais quel exemple leur donnons-nous ?

Un contenu proposé par Croire et vivre

Prendre le temps de se créer des souvenirs

Dans le tourbillon des jours, je m’aperçois que tu grandis à la vitesse de l’éclair et je n’ai pas envie de ressembler à tous ces parents qui me disent aujourd’hui : « Je n’ai pas vu le temps passer. »

Un contenu proposé par Fabuleuses au foyer

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

SpirituElles

SpirituElles est le magazine de la femme chrétienne. Il paraît en février, mai, août et novembre, et propose une autre approche du bien-être, en relation avec la foi. Il compte des lectrices aussi bien protestantes (réformées ou évangéliques), catholiques ou simplement curieuses de la foi ou à la recherche de Dieu.

NB : depuis la refonte du site SpirituElles à l’été 2020, certains des articles relayés ici sont désormais accessibles uniquement aux abonnés.

Derniers contenus du partenaire

Les dossiers thématiques de Regards protestants