Un avenir dystopique
Réflexion

Un avenir dystopique

Pourquoi tant de gens – et pas seulement des adolescents et des jeunes adultes – s’intéressent-ils au genre négatif et dystopique ?

Un contenu proposé par Signes des Temps

Publié le 26 mars 2020

Lire directement l’article sur Signes des Temps

Ma fille a 16 ans, et sa mère et moi essayons de suivre tout ce qu’elle lit, ce qui signifie que nous lisons tous les deux beaucoup de littérature pour jeunes/jeunes adultes ces derniers temps. En commençant à visionner les titres proposés, j’ai fait une découverte étonnante : l’un des genres les plus populaires était la « fiction dystopienne » – des histoires qui détaillent comment l’avenir sera horriblement pire que le présent.

Cette tendance ne s’arrête pas aux romans de fiction dystopiques. La culture populaire propose scénario après scénario d’oppression, de génocides, d’écologies et de sociétés toxiques. Certains jours, j’ai l’impression qu’à chaque fois que je me retourne, un autre film, un livre, une émission de télévision ou un site web injecte cette perspective dans notre […]

Lire la suite sur Signes des Temps

Vous pourriez aimer aussi

For all mankind… et si ?!

For all mankind… et si ?!

Imaginez un monde dans lequel la course à l’espace n’aurait jamais pris fin. C'est le récit captivant de "For All Mankind", la nouvelle série diffusée actuellement sur Apple TV+.

Un contenu proposé par ArtSpi’in

Non à la collapsologie !

Contre les collapsologues et autres prophètes de malheur, vive l’espérance chrétienne ! Entretien avec Louis Pernot.

Un contenu proposé par Campus protestant
Bible et collapsologie… Collapsolo-quoi ?

Bible et collapsologie… Collapsolo-quoi ?

Dans « collapsologie », il y a collapsus, qui signifie « tomber d’un seul bloc, s’effondrer ». Un terme de plus en plus utilisé pour évoquer l’effondrement de notre civilisation industrielle.

Un contenu proposé par Signes des Temps

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Signes des Temps

Fondée par l’Église adventiste, la revue bimestrielle Signes des Temps porte un regard chrétien sur notre vie et notre époque.
La revue paraît en mars, juin, septembre et décembre. En mai 2020, il est annoncé l’arrêt de la production d’articles : http://blog.viesante.com/2020/05

Derniers contenus du partenaire