Vaincre la pharmacodépendance aux opioïdes

Vaincre la pharmacodépendance aux opioïdes

"La première fois que j’ai essayé les opioïdes, c’était après avoir perdu mes dents de sagesse."

Un contenu proposé par Signes des Temps

Publié le 26 juin 2019

Auteur : Cassidy Webb

Lire directement l’article sur Signes des Temps

L’abus de drogues illicites est devenu un grave problème pour les populations des pays développés. Il ne montre aucun signe de ralentissement, et dans le même temps, les taux de décès liés aux opioïdes ont augmenté de près de 30% au cours des deux dernières années. Des centaines d’ordonnances d’opioïdes sont rédigées chaque jour et entre 8% et 12% des personnes de mon pays, les États-Unis, à qui l’on prescrit un médicament opioïde deviendront dépendantes de celui-ci.

La première fois que j’ai essayé les opioïdes, c’était après avoir perdu mes dents de sagesse. On m’a prescrit assez de pilules pour 18 jours, mais elles ont disparu en 6 jours. Quand une pilule n’a pas suffi à soulager la douleur, j’en ai pris une autre et je me suis retrouvée dans un état d’euphorie dont je suis tombée immédiatement amoureuse. Non seulement ça a soulagé ma douleur, mais ça m’a calmé. J’étais de nature très anxieuse – c’était comme si j’avais une roue de hamster dans la tête qui ne cessait de tourner. Mais les opioïdes ont complètement stoppé cette roue de hamster.

En plus de soulager mon anxiété, les opioïdes m’ont fait oublier les sentiments d’insécurité avec lesquels j’avais lutté pendant si longtemps. J’avais toujours eu l’impression d’être le mouton noir. Que ce soit chez mes amis ou dans ma famille, j’ai toujours eu ce sentiment indescriptible d’inadéquation. Les opioïdes m’ont mis à l’aise dans ma propre chair. Je crois que j’ai tout de suite été accro. J’avais trouvé le médicament qui réparait mes sentiments négatifs et je me suis […]

Lire la suite sur Signes des Temps

Dans la même rubrique...

De la vulnérabilité à l’humanité !

Une période de crise. Voilà ce que je vis depuis quelques semaines. Et puis bam : tout s’est écroulé ! J’ai frôlé le burn-out, pour un tas de raisons à la fois personnelles, familiales et professionnelles.

Un contenu proposé par Fabuleuses au foyer

Le circuit court nous emballe

Apanage du confinement, faire la cuisine est (re)devenu une vraie passion pour certains. Mais en mettant la main à la pâte, on s’interroge aussi sur l’origine des ingrédients. Acheter en circuit court, c’est l’autre bonne découverte de cette année.

Un contenu proposé par Inspirations

En vacances, chez soi ! C’est possible ?

Comment me sentir en vacances sans partir en vacances ? Nous sommes nombreuses cette année à ne pas pouvoir ou vouloir partir. L'occasion de partager quelques conseils...

Un contenu proposé par Fabuleuses au foyer

En couple, réussir à se comprendre !

Entre conjoints, cela ne coule pas de source. Toutefois, cela peut se développer. Fabienne Dubath, infirmière spécialisée en suivis de couples et familles nous en dit plus.

Un contenu proposé par Family

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Signes des Temps

Fondée par l’Église adventiste, la revue bimestrielle Signes des Temps porte un regard chrétien sur notre vie et notre époque.
La revue paraît en mars, juin, septembre et décembre. En mai 2020, il est annoncé l’arrêt de la production d’articles.

Derniers contenus du partenaire

Découvrez le blog Regards sur les paroisses