10 janvier 1739. George Withefield et le grand Réveil

10 janvier 1739. George Withefield et le grand Réveil

George Withefield (1714-1770), le prédicateur à l'origine du Grand Réveil en Amérique du Nord, est consacré pasteur de l'Eglise anglicane.

Un contenu proposé par Un jour dans l'histoire

Publié le 10 janvier 2017

Auteur : José Loncke

Lire directement l’article sur Un jour dans l'histoire

Whitefield prêchera  en dehors des lieux de culte, en plein-air, sur un terril. Aux mineurs de Kirigswood! Un acte de courage inouï : les mineurs étaient redoutés et redoutables. Ils étaient violents, voleurs, vindicatifs ! Des collègues jaloux lui avaient fermé leurs chaires.  Mais cela se révela une bonne chose pour le ministère de Whitefield qui avait une voix d’une portée étonnante qui pouvait se faire entendre à « un mile »…

Un prédicateur de Réveil

Il prêcha aussi à Bristol à des foules énormes. Les gens de Bristol étaient, si l’on en croit les historiens, «une population grossière et à demi-sauvage». Les mineurs, les gens les plus méprisés de l’époque, se convertirent par milliers. […]

Lire la suite sur Un jour dans l'histoire

Dans la même rubrique...

La chronique cinéma de Fréquence protestante

Garance Hayat présente les films à l'affiche avec notamment "Yalda la nuit du pardon" de Massoud Bakhshi, "La Femme qui s’est enfui" de Hong Sang Soo et s'entretient avec Raphaël Jacoulot pour son film "L’Enfant rêvé".

Un contenu proposé par Fréquence Protestante

15 septembre 1890. Naissance d’Agatha Christie

Aujourd’hui encore, elle incarne le roman policier. Et ses enquêtes se déroulent dans un monde totalement imprégné de valeurs chrétiennes.

Un contenu proposé par Un jour dans l’histoire

Bartolomé de Las Casas

La vie et l'œuvre de Bartolomé de Las Casas, prêtre dominicain du 16e siècle, célèbre pour avoir défendu les amérindiens.

Un contenu proposé par Labor et Fides

« Tenet », sans doute le film le plus jubilatoire de Nolan

On retrouve un thème de prédilection de Nolan, le temps, qu’il triture dans tous les sens à partir de la thèse de l’inversion du temps.

Un contenu proposé par Les blogs de Vincent Miéville