13 novembre 1968. William H. Guiton

13 novembre 1968. William H. Guiton

Pendant plus d'un demi-siècle, William Henri Guiton (1880-1967) a joué un rôle considérable dans le protestantisme évangélique français.

Un contenu proposé par Un jour dans l'histoire

Publié le 13 novembre 2016

Auteur : José Loncke

Lire directement l’article sur Un jour dans l'histoire

On a pu noter son esprit de logique, la clarté de son style, son enthousiasme, son amour pour la Bible et son autorité, ainsi que sa bonté pour les hommes, et son souci de partager l’Evangile avec chacun.

Il a eu une part très active dans « l’Union des Chrétiens Évangéliques ». Il fonda, vers la fin de sa vie « l’Union de Défense Protestante », en France et en Suisse. Il était l’homme de la Bible, de la Bible tout entière divinement inspirée. Il aimait à citer la parole de John Wesley : « Que je sois l’homme d’un seul Livre ».

Il fut un puissant prédicateur de l’Évangile de la grâce. Conférencier, orateur dans différentes Conventions Chrétiennes, professeur à l’école de Théologie de l’Église méthodiste, et dans des Instituts Bibliques (Nogent, Bruxelles), il publia une trentaine de livres et brochures, dont quelques-uns connurent plusieurs éditions. […]

Lire la suite sur Un jour dans l'histoire

Dans la même rubrique...

Augustine Soubeiran

Elle aimait l’indépendance, les roses, les oiseaux des îles, les bateaux et les enfants. De de ses Cévennes natales à l’Australie de ses rêves, Augustine Soubeiran ne cessera de porter haut les valeurs héritées de ses ancêtres huguenots.

Un contenu proposé par Éditions Ampelos

Beethoven – le prix de la liberté

"Bande dessinée en fugue", une chronique de Thierry Saint-Solieux, au micro de Fabrice Henriot.

Un contenu proposé par Radio Semnoz

Entre les lignes

"Bande dessinée en fugue", une chronique de Thierry Saint-Solieux, au micro de Fabrice Henriot.

Un contenu proposé par Radio Semnoz

Art poétique du haïku biblique

Et si le haiku, ce très court poème était un moyen efficace de ne retenir du texte biblique que son aspect qui frappe au sens propre ?

Un contenu proposé par Forum protestant