17 juin 1933. Le scoutisme interdit par l’Allemagne nazie

17 juin 1933. Le scoutisme interdit par l’Allemagne nazie

Dès avant leur prise du pouvoir en janvier 1933, la Jeunesse hitlérienne avait manifesté son hostilité au scoutisme, prétendant qu’elle seule pouvait représenter la jeunesse allemande.

Un contenu proposé par Un jour dans l'histoire

Publié le 17 juin 2017

Auteur : José Loncke

Lire directement l’article sur Un jour dans l'histoire

Le 17 juin 1933, le Großdeutche Bund, fédération d’un grand nombre de mouvement de jeunes dont une dizaine de mouvements scouts était interdite. Le 26 mai 1934, un décret interdisait la Reichschaft deutscher Pfadfinder, fédération d’autres mouvements scouts. Le décret affirmait que cette fédération « était devenue un lieu de refuge des jeunes, ennemis du nouvel état ». En 2000, est paru en Grande-Bretagne le livre « Invasion 1940 – The Nazi Invasion Plan for Britain ».

Cet ouvrage universitaire publie la traduction en anglais d’un extraordinaire document nazi : L’Informationsheft Groß Britannien. Ces document n’est ni plus ni moins que le plan à mettre en œuvre après l’invasion de la Grande-Bretagne prévue pour l’automne 1940. Celle-ci échoua à l’issue de la bataille d’Angleterre. L’aviation allemande ne pu s’assurer la maîtrise du ciel nécessaire pour le transport des troupes à débarquer pour l’invasion de la Grande-Bretagne.

L’intérêt du document pour l’histoire du scoutisme est la place importante que les nazis lui ont consacré et le sort réservé à Baden-Powell et à d’autres responsables importants du scoutisme. Sur la liste des 2830 personnalités à arrêter immédiatement en cas d’invasion, figure lord Robert Baden-Powell, ainsi que des membres du bureau international du scoutisme. […]

Lire la suite sur Un jour dans l'histoire

Dans la même rubrique...

A Ribeauvillé, la Réforme en musique

Cet automne, le Festival des musiques anciennes de Ribeauvillé a parcouru 200 ans d’histoire de la musique religieuse.

Un contenu proposé par Le Nouveau Messager

Rennes sous l’Édit de Nantes

C’est à Rennes que les huguenots eurent le plus à souffrir de la vindicte de leurs ennemis : son temple fut brûlé ou démoli cinq fois de suite en moins d’un siècle !

Un contenu proposé par Les Protestants bretons

Demain et tous les autres jours

Dans le dernier film de Noémie Lvovsky, Mathilde, 9 ans, vit seule avec sa mère, une femme fragile, au comportement fantasque, à la limite de la folie. Un jour, sa mère lui offre une chouette extraordinaire…

Un contenu proposé par Pro-Fil