18 décembre 1865. Abolition de l'esclavage aux États-Unis

18 décembre 1865. Abolition de l’esclavage aux États-Unis

« Ni esclavage, ni aucune forme de servitude involontaire ne pourront exister aux États-Unis, ni en aucun lieu soumis à leur juridiction ».

Un contenu proposé par Un jour dans l'histoire

Publié le 18 décembre 2015

Auteur : José Loncke

Lire directement l’article sur Un jour dans l'histoire

La Guerre de Sécession (ou Civil War) est à peine terminée que le Congrès tranche sur ce qui en fut la cause directe : l’esclavage dans les plantations de coton du Sud, la mésentente entre les planteurs distingués du Sud et les industriels frustes du Nord ayant fait le reste.

Dans les premiers temps de la guerre civile, le président Abraham Lincoln s’était refusé à abolir brutalement l’esclavage pour ne pas enfreindre l’autonomie garantie aux États par la Constitution fédérale de 1787.

Lui-même jugeait l’esclavage moralement intolérable mais ne concevait pas, comme la plupart de ses concitoyens, que les anciens esclaves noirs pussent massivement obtenir une pleine et entière citoyenneté, à égalité avec les Blancs.

Mais à mesure que se creuse le fossé entre les frères ennemis, le président se résigne à franchir le pas vers l’abolition et à l’utiliser comme arme de guerre. […]

Lire la suite sur Un jour dans l'histoire

Dans la même rubrique...

2021 au cinéma, une année riche de promesses et d’incertitudes

Au cinéma, les suites de franchises se bousculent au portillon de 2021, mais les cinéphiles devront s’armer de patience !

Un contenu proposé par Réforme

Rendez-vous dans la forêt – Origine

Voici le nouveau volume de la série Rendez-vous dans la forêt, roman graphique du dessinateur de BD suisse Alain Auderset.

Un contenu proposé par Blog de la librairie 7ici

Une sélection de livres pour un mois de janvier au chaud

Alors que le couvre-feu reste de vigueur, voici des idées pour vous cultiver tout en restant à votre domicile.

Un contenu proposé par Le Protestant de l’Ouest

« En tenue d’Eve »

Le dernier ouvrage de Delphine Horvilleur consiste en une analyse originale de la notion de pudeur et du féminin dans le judaïsme.

Un contenu proposé par Servir ensemble