19 juin 1879. Christine Majolier, première "pasteure" française

19 juin 1879. Christine Majolier, première « pasteure » française

Christine Majolier (1895-1879) est née en 1805 à Congènies, dans le Gard dans une famille protestante modeste qui comptait des prophètes camisards parmi leurs ancêtres.

Un contenu proposé par Un jour dans l'histoire

Publié le 19 juin 2017

Auteur : José Loncke

Lire directement l’article sur Un jour dans l'histoire

Ses parents sont  membres des « Couflaïres » languedociens, église protestante non-violente. A l’âge de 12 ans, ils la confient aux Quakers anglais pour son éducation. Christine Majolier qui parle mieux le « patois » occitan que l’anglais arrive en Angleterre. Elle rejoint les quakers de la Société des Amis en 1828 elle se marie à Robert Aslop.

Christine Majolier, deviendra la première française « pasteure ». Infatigable militante Quaker, elle servit à maintes reprises d’interprète à des quakers éminents en visite en France.  Elle voyagera dans toute l’Europe et rencontrera prisonniers, indigents et membres de la royauté.

En tant qu’amie de Mme Rollande, gouvernante des enfants de la reine Victoria, Christine Majolier leur rendit souvent visite et fut invitée à rencontrer la reine.  Bien entendu, elles parlèrent en français. Et Christine vêtu comme d’habitude avec grande simplicité tutoya la reine sans façon à la manière quaker et la reine n’y vit aucune offense. […]

Lire la suite sur Un jour dans l'histoire

Dans la même rubrique...

Ces évangéliques derrière Trump

Les chrétiens blancs évangéliques dits «nés de nouveau» ont joué un rôle considérable dans l’élection de 2016 en votant à 81% en faveur de Donald Trump.

Un contenu proposé par Labor et Fides

« The perfect candidate »… on vote pour !

Avec intelligence et rythme, la réalisatrice Haifaa Al-Mansour filme le combat d’une jeune femme Saoudienne engagée dans des élections locales.

Un contenu proposé par ArtSpi’in

Tijuana Bible

Au Mexique, la rencontre entre un ancien GI et une jeune mexicaine à la recherche de son frère disparu. Une immersion intense et spirituelle dans les bas-fonds de Tijuana.

Un contenu proposé par ArtSpi’in

La chronique cinéma de Fréquence protestante

Garance Hayat présente les films à l'affiche avec notamment "La nuit venue", "Lands of murders" et de la rétrospective d’Abbas Kiarostami.

Un contenu proposé par Fréquence Protestante