2 août 1839. Auguste Bartholdi et Paris

2 août 1839. Auguste Bartholdi et Paris

Petit itinéraire dans Paris autour de l’œuvre du grand sculpteur.

Un contenu proposé par Un jour dans l'histoire

Publié le 2 août 2019

Auteur : José Loncke

Lire directement l’article sur Un jour dans l'histoire

Départ : Métro Courcelles : En se rendant rue Chazelles, on peut évoquer, pas très d’ici, la rue Chaptal, où Bartholdy a reçu les cours d’Ary Scheffer. Décidant de devenir artiste, comme son maître, il opte pour la sculpture et transpose, à 18 ans, un tableau de Scheffer en bas-relief. Sa vocation est confortée par les premiers succès au Salon, en 1855. Il signe, pour sa ville natale, une statue en bronze du général Rapp haute de 3,5 m.

21-25 rue de Chazelles
Une borne historique de la Mairie de Paris rappelle que la fameuse statue La Liberté éclairant le monde, érigée à l’entrée du port de New-York pour célébrer le centième anniversaire de l’indépendance des Etats-Unis a été réalisée là. Le 24 octobre 1881, les bâtiments ont été pavoisés aux couleurs de la France et des Etats-Unis ; et l’ambassadeur des Etats-Unis en France a posé le premier rivet devant servir à réunir la gigantesque statue d’Auguste Bartholdi à son socle.
On s’est souvent demandé où le sculpteur avait trouvé son inspiration. La légende nous dit que Bartholdi a fait poser la jeune femme qu’il venait d’épouser. C’était à […]

Lire la suite sur Un jour dans l'histoire

Sur le même thème

18 juillet 1918. Nelson Mandela

18 juillet 1918. Nelson Mandela

Né le 18 juillet 1918, Nelson Mandela rejoint le Congrès National Africain (African National Congress) pour lutter contre l'apartheid.

Un contenu proposé par Un jour dans l’histoire
5 juillet 1854. Un opéra protestant de Verdi

5 juillet 1854. Un opéra protestant de Verdi

Émile Souvestre fait partie des auteurs oubliés et méconnus qui jouissent, dès les années 1840, d’une réelle notoriété.

Un contenu proposé par Un jour dans l’histoire
14 juin 1986. Jorge Luis Borges et la Bible

14 juin 1986. Jorge Luis Borges et la Bible

« La Bible coule dans mes veines », disait l'écrivain argentin Jorge Luis Borges.

Un contenu proposé par Un jour dans l’histoire