2 novembre 1898. « Julie Renaudin » de Pierre Loti

2 novembre 1898. « Julie Renaudin » de Pierre Loti

Pierre Loti était d’origine protestante. Le nom de Pierre Loti est un pseudonyme. Il s’appelait Julien Viaud (1850-1923).

Un contenu proposé par Un jour dans l'histoire

Publié le 2 novembre 2016

Auteur : José Loncke

Lire directement l’article sur Un jour dans l'histoire

Sa mère venait d’une famille réformée pieuse. Dans Le Roman d’un enfant, où il raconte son enfance, il évoquera la personnalité rayonnante de sa mère.

Dans son œuvre, il y a, semble-t-il, peu de livres qui rappellent sa foi protestante. On peut toutefois citer une pièce de théâtre, Judith Renaudin, créée en 1898 avec un certain succès à Paris, au théâtre Antoine, haut lieu du théâtre réaliste. C’est l’histoire d’une de ses ancêtres, Judith Renaudin (1674-1731) qui, frappée par la révocation de l’Edit de Nantes, s’enfuit avec toute sa famille en exil aux Pays-Bas. Le souvenir de ce personnage était resté très vivant dans la mémoire familiale.
Dans son œuvre, il y a peu de livres qui rappellent sa foi protestante.

On peut toutefois citer une pièce de théâtre […]

Lire la suite sur Un jour dans l'histoire

Dans la même rubrique...

Se défendre, une philosophie de la violence

Il s’agit d’une réflexion sur la violence et le droit à la violence, et ce d’un point de vue historique, philosophique et juridique. Un livre aux analyses pertinentes, originales et nuancées.

Un contenu proposé par LibreSens

Cinéma : les films à ne pas manquer en octobre

The place, Billie, Drunk, Michel-Ange... Toute l'actualité ciné avec Jean-Luc Gadreau, journaliste et blogueur.

Un contenu proposé par Campus protestant

« Satisfaction » des Rolling Stones

Cette chanson fut un succès surprise pour les Rolling Stones, qui n’avaient pas prévu d’en faire un single. L'analyse de Jonathan Hanley.

Un contenu proposé par Christianisme Aujourd’hui

« La gauche contre les Lumières »

Ce qu’il y a de passionnant dans l’ouvrage de Stéphanie Roza, c’est qu’elle donne largement la parole aux penseurs qu’elle condamne.

Un contenu proposé par LibreSens