3 juillet 1892. Cahors, et le poète Clément Marot

3 juillet 1892. Cahors, et le poète Clément Marot

Inauguration à Cahors, sa ville natale d’une fontaine monumentale en hommage au poète Clément Marot.

Un contenu proposé par Un jour dans l'histoire

Publié le 3 juillet 2018

Auteur : José Loncke

Lire directement l’article sur Un jour dans l'histoire

Clément Marot est un méridional né en 1496. Rien ne le prédisposait, au départ, à être touché, comme Calvin le noyonnais, par l‘appel de la Réforme. Jusqu‘en 1530, Clément Marot, menait une existence sans histoire, une belle carrière d‘artiste et de poète, sans trop se soucier des grandes questions de la vie, son succès à la cour du Roi de France, suffisait à son bonheur. Mais au contact de Lefèbvre d‘Etaples et de Marguerite de Navarre, il s‘est intéressé peu à peu, pour son propre compte, aux enseignements des premiers réformateurs.

Il se met à fréquenter des cercles dde lecture de la Bible, il se pose des questions. Et vers 1530, il semble vraiment sous l‘influence de la Réforme. Il parle du sentiment de péché et recourt à Jésus-Christ pour obtenir le pardon. Plus tard, il souligne l‘importance, toute protestante de la foi et de la grâce,, comme on peut le lire dans ce texte :

„Peuple séduit, endormi en ténèbres,
Tant de longs jours par la doctrine d‘homme…
Prie à Dieu seul que par la grâce te donne
La vive foi, dont saint Paul tant écrit…“

Marot, poète léger, était donc devenu protestant de conviction. Il a eu des hauts et des bas, des revirements, mais plus d‘une fois, il fit preuve d‘un grand courage dans l‘affirmation de sa foi. Il adressa ainsi au […]

Lire la suite sur Un jour dans l'histoire

Sur le même thème

Les "Terres mutilées" de René Char

Les “Terres mutilées” de René Char

A écouter pour s'évader... Une émission concoctée par Christian Malaplate.

Un contenu proposé par Radio FM Plus
Le groupe œcuménique de Cahors fête les 500 ans !

Le groupe œcuménique de Cahors fête les 500 ans !

Notre journée œcuménique du 19 octobre, rassemblant catholiques, anglicans et protestants, a été marquée par trois moments forts...

Un contenu proposé par Ensemble – Sud-Ouest
Victor Hugo et la Bible

Victor Hugo et la Bible

On doit au poète et romancier français, l’un des rares poèmes sur la Bible. On le trouve dans le recueil des Contemplations intitulé « Aux Feuillantines ». Il relate la découverte émerveillée de la Bible par trois enfants.

Un contenu proposé par Croire et Vivre