40 ans de Jury œcuménique à Cannes

40 ans de Jury œcuménique à Cannes

Rencontre avec Jean-Luc Gadreau, envoyé spécial à Cannes pour couvrir le festival 2014.

Un contenu proposé par PLVmagazine

Publié le 13 mai 2014

Auteur : Vincent Miéville

Lire directement l’article sur PLVmagazine

Le jury œcuménique fête cette année au Festival de Cannes ses 40 ans d’existence. Pouvez-vous nous en expliquer l’origine et le fonctionnement ?

En effet, le prix a été officiellement créé en 1974 par des catholiques et des protestants présents au festival de Cannes. Ils ont décidé de remettre ensemble un prix œcuménique à un film de la compétition officielle, pour promouvoir les films de qualité artistique au service d’un message.

Mais l’histoire remonte un peu plus loin… L’existence de ce Jury a été ainsi rendue possible par la ténacité du pasteur Henri de Tienda et de son épouse Mady, qui, en 1950 ont fondé FILM ET VIE, fédération de ciné-clubs protestants. Les animateurs choisissaient des films de caractère non exclusivement religieux qui posaient des questions de fond pour alimenter une réflexion humaniste. Sur cette lancée, en 1955, Mady de Tienda suscite la création d’un organisme international qui deviendra INTERFILM et crée à Cannes en 1969 un jury protestant, regroupé en 1974 avec l’organisation catholique correspondante, actuellement SIGNIS, pour se commuer en Jury œcuménique. […]

Lire la suite sur PLVmagazine

Dans la même rubrique...

Les victorieuses. Interview de Laetitia Colombani

A l'occasion de la sortie de son livre Les victorieuses en version poche, l'écrivaine Laetitia Colombani répond aux questions de la librairie 7ici.

Un contenu proposé par Campus protestant

Cherchez d’abord, une étude musicale en 2 actes (1)

Grâce à l’analyse d’œuvres musicales du XXe siècle, différentes pistes de réflexion pour chercher la Question.

Un contenu proposé par Pensées d’un musicophile

Entretien avec Cosey

Dans Oxebo, Emmanuelle Klein reçoit Cosey, grand auteur de bande dessinée, pour parler de son exposition "Même poursuivi, le papillon jamais ne semble pressé" à la galerie Barbier à Paris.

Un contenu proposé par Fréquence Protestante

L’infirmière

Ichiko est infirmière à domicile. Lorsque la plus jeune fille de la famille est enlevée, elle se trouve malgré elle mêlée à ce drame et sa vie va basculer. Un film de Koji Fukada qui est toujours le scénariste de ses films.

Un contenu proposé par Pro-Fil

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

PLVmagazine

PLVmagazine était le webzine de l’Union des Église Évangéliques Libres de France. Il proposait un regard évangélique ouvert sur la Bible, la vie chrétienne, l’actualité, la culture…

La version en ligne de PLVmagazine ayant pris fin en 2017, nous n’alimentons plus en nouveaux contenus la page de ce partenaire.

Derniers contenus du partenaire

Découvrez le blog Regards sur les paroisses