apprendre

8 juin 2009. Emma Gray

Le 8 juin 2009, Emma Daniel Gray est morte à l'âge de 95 ans. Elle était née à Edgefield, en Caroline du Sud, et elle a été élevée par son grand père qui avait été esclave.

Un contenu proposé par Un jour dans l'histoire

Publié le 8 juin 2021

Lire directement l’article sur Un jour dans l'histoire

Pendant 24 années (1955-1979) elle avait été femme de ménage à la Maison blanche. Chaque nuit, en vaquant à ses occupations, elle priait pour que Dieu accorde bénédictions, sagesse et sécurité à son employeur.
Même si Emma a travaillé au même endroit pendant 24 ans, la résidence changeait d’occupants tous les quatre ans, environ. Au fil des ans, Emma a offert ses prières nocturnes en faveur de six présidents américains : Eisenhower, Kennedy, Johnson, Nixon, Ford et Carter.

Même si elle préférait certains présidents. Par exemple Jimmy Carter, qu’elle admirait « because she felt he prayed a lot, » raconte une de ses filles.

Mais Emma priait pour tous les présidents. Elle suivait les directives de la Bible, selon lesquelles nous devons [Faire] des prières […] pour les rois et pour tous ceux qui sont élevés en dignité.1 Timothée 2.2
Ce verset se poursuit en nous recommandant de […]

Lire la suite sur Un jour dans l'histoire

Dans la même rubrique...

La destruction des idoles

Un état des lieux des pratiques iconoclastes, d'Abraham à l'État islamique.

Un contenu proposé par Labor et Fides

La Saint-Barthélemy : qui a vraiment donné l’ordre ?

Plusieurs scénarios circulent, voici les trois principaux.

Un contenu proposé par Le Protestant de l’Ouest

Ignace d’Antioche : vivre à en mourir

Issu de la première génération après les apôtres, Ignace d’Antioche témoigne de son aspiration à une vie pleine avec le Christ, au prix de sa propre mort.

Un contenu proposé par Réformés

Jasenovac, l’Auschwitz des Balkans

En mai 2022 au Raincy une conférence-exposition présente le terrible sort réservé dans l’État indépendant de Croatie par les miliciens oustachis aux enfants serbes, roms et juifs pendant la Seconde Guerre mondiale. Alexis Troude, organisateur, témoigne.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes – Paris