9 novembre 1851. Adolphe Monod, prédicateur

9 novembre 1851. Adolphe Monod, prédicateur

On conservera d'Adolphe Monod le souvenir d'un grand prédicateur. Son message est encore en mesure de faire une forte impression sur nos contemporains.

Un contenu proposé par Un jour dans l'histoire

Publié le 9 novembre 2018

Auteur : José Loncke

Lire directement l’article sur Un jour dans l'histoire

Ses sermons ont attiré les auditoires de plus en plus importants. La chaleur de ses convictions jointe à un rare talent oratoire explique qu’il a exercé une influence très grande sur les jeunes.
Dans son sermon  « Pouvez-vous mourir tranquille ? » (sur Hébreux 9.27), il n’hésite pas à se mettre à genoux dans la chaire de l’Oratoire. Le prédicateur disparaît et on ne voit plus que ses longues mains qui s’élèvent vers la voûte pour la prière. Par-delà le romantisme qui est celui de son temps, le message de Monod est encore en mesure de faire une forte impression sur nos contemporains.

L’écrivain et philosophe Henri-Frédéric Amiel écrit à son sujet, dans son Journal, au 9  novembre 1851 :

” J’ai ressenti les chaînes d’or de l’éloquence; j’étais suspendu aux lèvres de l’orateur et ravi de son audace et de sa grâce, de son élan et de son art, de sa sincérité et de son talent. J’ai reconnu que pour les puissants les difficultés sont une source d’inspiration, et ce qui ferait broncher les autres, l’occasion de leurs hauts triomphes… Quelle étude que celle d’une prédication pareille! Diction, composition, images, tout est instructif et précieux à recueillir. J’ai été émerveillé, remué, saisi. ”

Edmond de Pressensé, dans ses Etudes contemporaines, écrit de son […]

Lire la suite sur Un jour dans l'histoire

Sur le même thème

3 novembre 1917. Décès de Léon Bloy

3 novembre 1917. Décès de Léon Bloy

L'inspiration de Bloy est avant tout religieuse, marquée par la recherche d'un absolu caché au-delà des apparences historiques.

Un contenu proposé par Un jour dans l’histoire
8 octobre 451. Ouverture du concile de Chalcédoine

8 octobre 451. Ouverture du concile de Chalcédoine

Il se clôturera le 1er novembre de la même année. On y proclame à nouveau la vérité biblique : Christ vrai Dieu et vrai homme.

Un contenu proposé par Un jour dans l’histoire
15 juillet 1606. Rembrandt et la Bible

15 juillet 1606. Rembrandt et la Bible

La Bible redécouverte par la Réforme est pour lui et tant d‘autres peintres hollandais un grand livre d'inspiration artistique.

Un contenu proposé par Un jour dans l’histoire