Abraham, le patriarche dans son époque

Abraham, le patriarche dans son époque

Des découvertes archéologiques apportent du crédit aux récits bibliques. Elles permettent également de mieux comprendre la vie du patriarche, il y a près de 4.000 ans.  

Un contenu proposé par Croire et vivre

Publié le 20 juillet 2010

Auteur : Adrián Calvo-Valderrama

Lire directement l’article sur Croire et vivre

La vie d’Abraham se situe vraisemblablement à cheval sur le XXème et XIXème siècle avant J.-C.. Il naît en Mésopotamie, dans la ville d’Ur (aujourd’hui en Iraq). Quelques décennies auparavant, c’était encore le centre d’un impressionnant empire. Mais en 2004 avant J.-C., ce royaume s’effondre et sa capitale avec lui. Un poème de l’époque, la «Lamentation sur la destruction d’Ur», montre combien cet évènement a frappé les esprits. Dans la cité à peine reconstruite, les habitants adorent une multitude de dieux, surtout la Lune. On voit encore aujourd’hui, sur le site archéologique, les restes imposants d’une pyramide ayant servi de temple.

Une époque charnière

L’empire s’étant désagrégé, Abraham vit dans une période où réapparaissent de petits royaumes indépendants. Plus tard, vers 1750, le roi Hammourabi unifiera à nouveau la région. La Bible est donc historiquement cohérente en montrant Abraham, vivant entre ces deux empires, affronter une coalition de rois indépendants. Plusieurs d’entre eux portent des noms typiques de régions orientales anciennes, ce qui donne du crédit au récit.

Mais Dieu appelle Abraham à s’installer en Canaan (actuels Israël et Cisjordanie). Il s’y enrichit, possède de grands troupeaux et des chameaux. Certains affirment que ces animaux n’étaient pas encore domestiqués. En réalité, une tablette de l’époque mentionne déjà leur utilisation.

Par temps de famine, il se réfugie en Égypte et rencontre le Pharaon (Genèse 12). Ici encore le récit biblique colle bien aux données historiques. En effet, c’est précisément dans la «tranche» 1970-1540 av. J.-C. que les Pharaons auront une résidence à l’est du delta égyptien.

Des problèmes familiaux

Les découvertes archéologiques éclairent même certains aspects de la vie privée d’Abraham. Son épouse Saraï, stérile, lui a proposé d’avoir un enfant avec sa servante Agar pour l’adopter ensuite. Comme la mère biologique prend Saraï de haut, on la maltraite, au point qu’Agar s’enfuit. Finalement revenue, elle sera chassée avec son fils quand ses maîtres auront un fils naturel…

Or au siècle d’après, suite à un cas identique, un décret royal sera publié, stipulant que:

  • la « mère porteuse » ne devait pas profiter de la situation pour humilier sa maîtresse,
  • les maîtres n’avaient pas le droit de se débarrasser de cette pauvre femme après l’avoir «utilisée».

En optant pour une méthode douteuse, Abraham et son épouse avaient commis une erreur douloureuse sur le plan éthique.

Les découvertes archéologiques nous permettent donc de mieux saisir les réalités de l’époque et de la vie d’Abraham. Un homme de son temps ? Oui, indubitablement. Mais sa vie fut aussi unique, grâce au Dieu qui l’avait appelé. Unique, mais aussi un exemple que la Bible donne à tous ceux qui croient dans le même Dieu. Elle les invite à vivre avec leur temps, dans leurs difficultés, mais accompagnés par un Seigneur qui est avec eux tous les jours. […]

Lire la suite sur Croire et vivre

Dans la même rubrique...

« Dispatches from Elsewhere », un OVNI télévisuel

Si vous êtes prêts à vous laisser embarquer dans un univers étrange et parfois absurde, sans vouloir absolument tout comprendre, l’expérience vaut la peine d’être vécue !

Un contenu proposé par Les blogs de Vincent Miéville

Peut-on se réconcilier avec le tragique ?

Les réponses d'un philosophe, d'une psy et d'une pasteure.

Un contenu proposé par Le Nouveau Messager

Rachel Freier, une tornade dans la communauté ultra-orthodoxe

La réalisatrice américaine Paula Eiselt a consacré un documentaire à Rachel Freier qui brave les lois patriarcales de la communauté juive hassidique de son quartier de Borough Park, à Brooklyn.

Un contenu proposé par

Ce que j’aimerais te confier

Ce livre donne la parole à des femmes différentes, par leur âge, leur métier, leur origine, et en même temps si proches par leur confiance en Dieu.

Un contenu proposé par Éditions Farel

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Croire et vivre

Croire et vivre est un magazine mensuel qui veut d’abord donner à ses lecteurs « l’envie de croire » ou celle de partager leur foi. La plupart des rédacteurs appartiennent à des Églises membres de la Fédération protestante de France ou du Conseil national des Évangéliques de France.

Pendant le confinement,
Croire et vivre vous a proposé
de télécharger gratuitement 
le numéro d’avril 2020.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast