Aigle au fil des églises

Aigle au fil des églises

Guillaume Farel a marqué l’histoire d’Aigle. Myriam Berney nous emmène sur les traces de la Réforme.

Un contenu proposé par bonne nouvelle

Publié le 2 juillet 2014

Auteur : Vincent Volet

Lire directement l’article sur bonne nouvelle

«Aigle est la première ville protestante francophone du monde grâce à la venue de Guillaume Farel», sourit Myriam Berney, guide du patrimoine. Depuis cinq ans, elle organise des visites gratuites de la ville pendant l’été, avec des variantes selon les publics.

«Aigle est une ville de passage. Elle mérite que l’on s’y attarde.» Par étapes, notre guide dévoile le riche passé religieux d’Aigle avec en point d’orgue l’église Farel. Enchevêtrée entre les bâtisses de la rue du Midi, elle est à peine visible. «C’est pourtant dans ses murs que le réformateur Guillaume Farel a prêché pour la première fois.» Envoyé par les Bernois en 1526, il reste deux ans dans la ville. «Instituteur, il apprend aux gens à lire pour qu’ils s’approprient l’Evangile.» L’influence catholique du Valais rend la situation difficile pour le réformateur. «Farel se serait même fait jeter dans une fontaine par les villageoises», relève notre guide.

«Savez-vous que Marie Dentière, figure féminine de la Réforme, était mariée à l’un des pasteurs d’Aigle?» Transformée en dépôt à la fin du XIXe siècle, «le bâtiment a accueilli les Bourbaki, des soldats français de retour de la guerre franco-prussienne». Aujourd’hui, l’église Saint-Jacques, de son vrai nom, accueille les réformés de langue allemande. […]

Lire la suite sur bonne nouvelle

Dans la même rubrique...

Cinéma : les films à ne pas manquer en septembre

Antigone, Remember me, Rocks, Blackbird... Toute l'actualité ciné avec Jean-Luc Gadreau, journaliste et blogueur.

Un contenu proposé par Campus protestant

Entretien avec Cosey

Dans Oxebo, Emmanuelle Klein reçoit Cosey, grand auteur de bande dessinée, pour parler de son exposition "Même poursuivi, le papillon jamais ne semble pressé" à la galerie Barbier à Paris.

Un contenu proposé par Fréquence Protestante

La chronique cinéma de Fréquence protestante

Garance Hayat présente les films à l'affiche avec notamment "Family Romance" de Werner Hertzog, "Citoyens du monde" de Gianni di Gregorio et s'entretient avec Eric Barbier, réalisateur de "Petit pays".

Un contenu proposé par Fréquence Protestante

L’espérance : comment demain transforme aujourd’hui

Quelles raisons les chrétiens ont-ils d’espérer ? Est-ce que nous fondons notre espérance sur un ciel lointain qui nous éloignera de toutes les épreuves du moment présent, ou avons-nous des raisons d’espérer ici et maintenant ?

Un contenu proposé par Éditions Farel

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

bonne nouvelle

bonne nouvelle était le mensuel de l’Église évangélique réformée du canton de Vaud, en Suisse. Il proposait des interviews, dossiers sur des thèmes d’actualité, reportages, informations et réflexions sur l’Église et la vie spirituelle.

Suite à l’interruption de parution du mensuel en novembre 2016, nous n’alimentons plus en nouveaux contenus la page de ce partenaire.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram