Exposition

Boilly, chroniques parisiennes

Une exposition à découvrir au musée Cognacq-Jay jusqu'au 26 juin 2022.

Un contenu proposé par Protestants dans la Ville

Publié le 23 mars 2022

Auteur : Gilles Castelnau

Lire directement l’article sur Protestants dans la Ville

La vie quotidienne des Parisiens séduit Louis-Léopold Boilly qui s’installe à l’âge de 24 ans dans la capitale et ne la quitte plus jusqu’à sa mort. Il demeure dans le quartier des Grands boulevards, il en peint avec joie et ironie tous les aspects et se représente toujours lui-même aussi dans la foule en témoin passionné des petits événements ordinaires.
Cette intéressante exposition montre 130 œuvres de Louis-Léopold Boilly rassemblées et présentées par les commissaires Annick Lemoine Sixtine de Saint-Léger.

Arrivée d’une diligence dans la cour des Messageries, 1803 (ci-dessus en exergue)

Boilly se réjouit des scènes d’embrassades, retrouvailles, petits flirts qu’il se plat à regarder et à nous faire partager. Vie colorée et heureuse du petit peuple de Paris, bien éloigné des  […]

Lire la suite sur Protestants dans la Ville

Vous pourriez aimer aussi

Pionnières, les artistes dans le Paris des années folles

Une exposition à découvrir au musée du Luxembourg jusqu’au 10 juillet 2022.

Un contenu proposé par Protestants dans la Ville

« Julie Manet, la mémoire impressionniste »

Une exposition à découvrir au Musée Marmottan-Monet jusqu’au 20 mars 2022.

Un contenu proposé par Protestants dans la Ville

Signac collectionneur

Une belle exposition à découvrir au Musée d'Orsay jusqu'au 12 février 2022.

Un contenu proposé par Protestants dans la Ville

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Protestants dans la Ville

Dans l’esprit du protestantisme, des pasteurs, une journaliste, des théologiens membres de l’Église protestante unie, des théologiens américains ou anglais, intégrés dans la vie de notre société, solidaires de la construction pour demain d’un monde meilleur, partagent librement avec vous leur foi et leur enthousiasme.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast