Choisir le réalisme

Choisir le réalisme

[Cannes 2015] "La loi du marché" avec Vincent Lindon et "Mon roi" de Maïwen.

Un contenu proposé par ArtSpi'in

Publié le 20 mai 2015

Auteur : Jean-Luc Gadreau

Lire directement l’article sur ArtSpi'in

Si le cinéma est fiction, l’une des option, très contemporaine, parfois choisie est de travailler sur le réalisme possible d’une histoire et surtout dans la façon même de la traiter. C’est sans doute un aspect qui rapproche deux films vus aujourd’hui à Cannes.

Le premier, « La loi du marché » qui sortira sur les écrans français ce mercredi 20 mai, réalisé par Stéphane Brizé et dont le héros principal de l’histoire est joué par Vincent Lindon, raconte l’histoire d’un homme de 51 ans, Thierry, qui, après 20 mois de chômage, commence un nouveau travail qui le mettra bientôt face à un dilemme moral.

Stéphane Brizé choisit de nous plonger dans ce drame social à la façon d’un docu-réalité. On entre d’ailleurs tout de suite dans le vif du sujet, en plantant le décor dans un bureau de pôle emploi avec un face à face magnifique entre Thierry et son conseiller. Le ton est toujours très juste. On se croirait presque dans un énième épisode de la série « Strip-Tease ». Cette impression a plusieurs origines : La façon de filmer bien évidemment, très proche de l’action, façon reportage. La qualité du travail de Vincent Lindon, amplifiée par son physique, son allure, sa gueule (si j’ose dire). Mais aussi le choix du réalisateur de travailler avec des acteurs non professionnels en face de Vincent. […]

Lire la suite sur ArtSpi'in

Dans la même rubrique...

Beethoven – le prix de la liberté

"Bande dessinée en fugue", une chronique de Thierry Saint-Solieux, au micro de Fabrice Henriot.

Un contenu proposé par Radio Semnoz

J’ai tué le soleil

Dans Oxebo, Emmanuelle Klein reçoit Winschluss pour son nouveau roman graphique "J'ai tué le soleil".

Un contenu proposé par Fréquence Protestante

« Rahab la spacieuse »

Ce livre, qui est assez court, ne l’est qu’au niveau du nombre de pages, car son contenu est à la fois large et profond.

Un contenu proposé par LibreSens

Cannes 2021… Voilà, c’est fini

La première chose à retenir, c’est que l’édition 2021 du Festival de Cannes aura bien eu lieu ! Pas si évident que cela, en y repensant, et à quelques jours près les choses auraient peut-être été un peu compromises.

Un contenu proposé par ArtSpi’in

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

ArtSpi’in

Cinéma, culture, sport, spiritualité, société… Autant de sujets de prédilection du blog de Jean-Luc Gadreau, ArtSpi’in. Jean-Luc Gadreau est pasteur, auteur, mais aussi attaché de presse du Jury œcuménique au Festival de Cannes.

Derniers contenus du partenaire